Algérie: APN - Adoption des projets de lois relatifs à la Recherche scientifique et aux Radiocommunications

Alger — Les membres de l'Assemblée populaire nationale (APN) ont adopté, lundi à la majorité, le projet de loi portant loi d'orientation sur la Recherche scientifique et le développement technologique, le projet de loi fixant les missions, la composition et l'organisation du Conseil national de la recherche scientifique et des technologies et le projet de loi relatif aux Radiocommunications.

S'exprimant lors d'une plénière, présidée par Slimane Chenine, président de l'Assemblée, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid a mis en avant l'importance de l'adoption du projet de loi relatif à la Recherche scientifique et au développement technologique et le projet de loi fixant les missions, la composition et l'organisation du Conseil national de la recherche scientifique et des technologies pour "donner un grand élan à la stratégie et au système de Recherche scientifique et à son intégration dans le développement durable, outre l'élargissement de la base de consultation pour contribuer au développement scientifique".

L'adoption du projet de loi fixant les missions du Conseil national de la recherche scientifique qui a fait l'objet de l'amendement d'un article élevant le nombre de sa composante de 41 à 45 membres et celui des représentants de la communauté nationale établie à l'étranger à 8 membres constitue, a ajouté le ministre, "un nouveau jalon dans le processus du parachèvement de l'édification des institutions dans le domaine de la recherche scientifique et du développement technologique".

Partant, cela permettra au secteur de s'approprier des outils nécessaires permettant d'associer les acteurs des différents secteurs et de la communauté nationale établie à l'étranger à l'encadrement des politiques nationales en matière de Recherche scientifique et de développement technologique en fonction des besoins de développement socioéconomique, a-t-il ajouté.Cet arsenal juridique contribuera à l'instauration d'un système favorisant l'innovation et l'édification d'un système scientifique avancé et le développement de la recherche pour développer l'activité économique et réaliser le progrès social, a estimé le ministre.

Il a mis en avant, en outre, l'activation de la relation entre le secteur et l'ensemble des établissements universitaires et de recherche et l'instauration de liens permanents dans le domaine de la recherche en oeuvrant à la création de la compétitivité et l'amélioration du niveau de performance dans tous les domaines.A ce propos, M. Bouzid a mis l'accent sur la nécessité de renforcer la coopération en s'appuyant sur le partenariat dans le domaine de la recherche scientifique et du développement technologique, qui occupe, a-t-il dit "une place centrale dans les secteurs de production et tertiaire afin de promouvoir la performance, réaliser l'efficacité et renforcer la capacité compétitive.

Concernant le projet de loi relative aux Radiocommunications, la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Feraoun a affirmé, que le projet de loi a suscité un grand intérêt de la part des députés dans le cadre de son examen et son enrichissement, au regard de son importance pour le développement de la gestion des fréquences radiophoniques afin d'assurer une utilisation rationnelle, équitable et optimale avec la possibilité d'offrir des prestations radiocommunications de haute qualité.Elle a mis en avant, dans ce sens, la nécessite d'une législation adaptée aux nouveautés afin de réunir les conditions, répondre aux besoins des citoyens, garantir la bonne communication à travers des mécanismes, des outils et des techniques de hauts niveaux et permettre aux spécialistes d'effectuer des études en matière de systèmes radiocommunications.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.