Algérie: El-Oued - Les populations des zones éparses de la bande frontalière votent pour la présidentielle

Les électeurs parmi les populations dans les zones éparses et rurales sur la bande frontalière ont commencé à voter mardi au niveau des bureaux itinérants mis à leur disposition, dans le cadre de l'élection présidentielle du 12 décembre, a constaté l'APS.

Six bureaux itinérants ou le vote est réglementairement avancé de 48 heures ont été retenus pour couvrir les communes de Taleb-Larbi, Douar El-Ma et Benguecha, à raison de deux bureaux par commune, a expliqué le coordinateur de wilaya de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Said Benberdi.

Après avoir accompli leur devoir électoral, plusieurs citoyens ont motivé leur vote par une volonté de contribution à la construction d'un Etat moderne à travers des pratiques démocratiques, et seul moyen de préserver la stabilité et la sécurité du pays.

A ce propos, D.Abdallah (40 ans), cadre du secteur de l'éducation, a indiqué être venu voter par conviction du rôle des élections dans la consécration des principes démocratiques pour l'édification d'un Etat moderne et civilisé, un avis partagé aussi par R.Hocine (27 ans), éleveur, dont le vote est, dit-il, pour la stabilité du pays.

Les représentants de deux candidats à la présidentielle du 12 décembre, Abdelaziz Belaid et Ali Benflis, ont soutenu qu'à ses premières heures, l'opération de vote dans les bureaux itinérants est "bien encadrée" et n'a connu aucun dépassement.

Le fichier électoral pour l'ensemble de la willaya d'El-Oued est de 358.224 inscrits répartis sur 191 centres électoraux coiffant 900 bureaux de vote, dont 22 itinérants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.