Cameroun: Vers une irrégularité des élections municipales et législatives de Février 2020

10 Décembre 2019

Élections Cameroon (Elecam) organe en charge du processus électoral au Cameroun, a publié hier lundi 9 décembre 2019 les listes provisoires des candidatures retenues aux élections législatives et municipales du 9 février 2020.

Un petit clin d'oeil sur le corpus juridique électoral camerounais nous renseigne que conformément à l'article 187 du Code électoral , Elecam se devait hier (09/12/2019) de publier plutôt et au moins 60 jours avant la date du scrutin municipal et législatives du 9 février 2019 la liste des candidatures arrêtées.

Ici, on parle de candidatures retenues par le Conseil électoral après examen des listes déposées par les partis au plus tard le 26 novembre 2019 .

Que stipule la loi ?

Article 187 du code électoral en ce qui concerne les législatives " Soixante jours(60) jours au moins avant la clôture du scrutin, le conseil électoral arrête et publie les listes de candidats".

Le dernier délai de publication des listes des candidats était donc fixé à hier le 09 décembre 2019 à minuit. Une liste des candidats suppose l'énumération des candidats retenus par listes.

Hier, le conseil électoral a plutôt publié la liste des partis politiques ayant déposée leurs différentes candidatures

Le conseil electoral d'Elecam aurait dû le faire le 26 ou le 27 novembre 2019, en publiant la liste des partis , dans le délai légal de 15 jours à partir de la convocation du corps électoral le 10 novembre 2019, déposé des listes de candidatures.

Pourquoi avoir choisi de publier les listes des partis politiques en lui et place de la publication des listes de candidats ? Y a-t-il un tripatouillage dans ces listes ? In fine, l'irrégularité de ces élections est en téléchargement....

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.