Maroc: Mohamed Benabdelkader - La dématérialisation, un des principaux piliers de la transformation de l'administration judiciaire nationale

10 Décembre 2019

Le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader a présenté, lundi lors du Forum mondial des avocats organisé à Gouangzhou au sud de la Chine, les grandes réformes que le système judiciaire marocain a connues dans divers domaines.

Intervenant lors de ce conclave organisé par l'Association des avocats chinois les 9 et 10 décembre sous le thème "Progrès technologique et services judiciaires", il a souligné que le Maroc s'est engagé dans le cadre de la réforme administrative, dans un processus de transformation profonde et globale de son système judiciaire, précisant que la dématérialisation de l'administration judiciaire constitue l'un des principaux piliers de cette transformation.

Parallèlement à la modernisation de l'arsenal juridique, le ministère déploie des efforts considérables pour le renforcement de l'infrastructure informatique et le développement des programmes et applications numériques, ainsi que la mise à niveau de ses ressources humaines, a-t-il indiqué.

Le ministre, qui s'exprimait devant plusieurs homologues asiatiques, des représentants de l'Union internationale des avocats et des représentants de barreaux régionaux, a relevé que cette démarche a été établie sur la base d'un schéma directeur articulé autour de trois axes qui concernent la généralisation des systèmes informatiques relatifs à la gestion des affaires et des procédures, la dématérialisation des échanges d'informations entre les acteurs dans le secteur de la justice et le développement des services en ligne au profit des citoyens et des opérateurs économiques. Il a ajouté que cette transformation digitale permet aux justiciables et professionnels d'avoir recours à la justice de manière beaucoup plus transparente et de la rendre plus efficace et accessible à tous les citoyens.

Par ailleurs, Mohamed Benabdelkader n'a pas manqué de rappeler l'excellence des relations historiques unissant le Maroc et la Chine et qui ne cessent de se renforcer depuis la visite de S.M le Roi Mohammed VI en Chine en 2016 qui a donné un élan prometteur à ce partenariat stratégique.

En marge des travaux du Forum, le ministre s'est entretenu avec son homologue chinois dans le cadre d'une réunion bilatérale consacrée à la promotion de la coopération judiciaire entre les deux pays et qui a été couronnée par la signature d'un accord de partenariat portant sur le partage d'expertise et le renforcement de capacités.

Mohamed Benabdelkader et la délégation l'accompagnant ont effectué des visites à l'administration judiciaire et au tribunal de Gouangzhou. Plusieurs questions ont été débattues lors de ce Forum, notamment les services juridiques de l'initiative la "Ceinture et la route", les avancées technologiques et les services juridiques, l'investissement transfrontalier, les fusions et acquisitions, le commerce international et la conformité commerciale, et le règlement des différends commerciaux internationaux.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.