Congo-Brazzaville: Santé maternelle - Le rôle des données dans le financement innovant

Malgré des progrès notables en la matière, avec notamment une baisse de 38 % de la mortalité maternelle au cours des deux dernières décennies à deux cent onze décès pour cent mille naissances vivantes, l'objectif est encore loin d'être atteint d'ici à 2030.

Selon les données de l' Organisation mondiale de la santé, la quasi-totalité de ces décès survient dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, en raison de l'inégalité d'accès à des soins de qualité. Un déficit estimé à trente-trois milliards de dollars affecte la santé génésique, maternelle, néonatale, infantile et adolescente. Pour lutter contre ce problème, de nouvelles méthodes de financement des programmes de santé maternelle apparaissent. Les modèles de financement fondés sur la performance, qui fondent en partie le financement sur la réalisation d'objectifs spécifiques, ont gagné du terrain, principalement en raison de leur orientation axée sur les résultats.

Ces modèles sont une forme d'incitation en vertu de laquelle les prestataires de santé sont - au moins partiellement - financés sur la base de leur performance par rapport à des objectifs ou actions spécifiques. Les données jouent un rôle fondamental dans ces modèles de financement fondés sur la performance; les cibles reposent largement sur un suivi et une évaluation continus des résultats. Grâce à cet impact sur le développement, l'Agence américaine pour le développement international, UBS optimus foundation, Palladium, Population services international, le Trust pour la promotion de la planification familiale Hindustan Latex et MSD for Mothers espèrent prévenir dix mille décès maternels et néonatals sur cinq ans.

Ces dernières années, la région a considérablement amélioré le taux de mortalité maternelle, qui a chuté de quarante-cinq points, passant de deux cent quarante-quatre décès maternels pour cent mille naissances vivantes en 2011-2013 à cent quatre-vingt-dix décès en 2014-2016. "Nous dépendons beaucoup non seulement des données en temps réel que nos partenaires conservent et partagent avec nous, mais également de la vérification du résultat [provenant] d'une tierce partie", indique Priya Sharma, conseillère principale en matière de politique et de financement innovant au Centre pour l'accélération de l'innovation et de l'impact de l'Usaid. Pour des investisseurs comme UBS optimus foundation, les modèles de financement innovants peuvent être un moyen d'inciter de nouvelles personnes à investir dans l'impact. Les données sont la clé pour le démontrer. "Mieux nous pourrons prouver que leur investissement a un impact... augmente ou renforce leurs incitations à [s'engager]", a déclaré Priya Sharma.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.