Congo-Brazzaville: Tournoi interdépartemental de judo - Brazzaville sacrée championne

Les athlètes de la ville capitale ont survolé la compétition organisée du 7 au 8 décembre, au gymnase Etienne-Monga, par le président de l'association sportive Tosa obika, Me Francis Ata.

Différents athlètes venus des ligues départementales de Brazzaville, de Pointe-Noire, du Niari, de la Cuvette, de la Cuvette ouest, de la Bouenza et de la Sangha ont livré des combats de haut niveau en équipe. Le défi et l'ambition étaient grands, surtout du côté des athlètes venus de l'intérieur du pays car, chaque département rêvait d'une place au podium. C'est finalement le département hôte qui a tout raflé, notamment les trois premières places grâce aux équipes de Brazza1, de la direction générale de sécurité présidentielle (DGSP) et celle de la police.

Si les équipes des autres départements n'ont presque rien gagné sur le tatami, chacune d'entre elles a pu bénéficier de l'expérience, des relations ainsi que d'un trophée de participation. « Je suis très content parce que j'ai fait le déplacement de Brazzaville grâce au judo. Je remercie et j'encourage les organisateurs de cette compétition et que cela se reproduise. J'ai pu voir, saluer les champions du Congo en judo et nous avons reçu un trophée de participation. Nous sommes les vrais bénéficiaires parce que ceci nous manquait », a fait savoir un judoka de Ouesso.

Ce tournoi avait pris l'allure d'un championnat national car depuis plusieurs années, les judokas de l'intérieur et ceux des grandes villes du Congo n'avaient plus livré de combats ensemble. « Nous avons organisé cette compétition afin de créer une cohésion entre les pratiquants du judo évoluant dans les départements et ceux de Brazzaville, une manière de faire vivre le judo dans tous les départements de notre pays. Les athlètes de l'intérieur ont un problème de niveau mais nous devrons les accompagner. Seul, je ne peux pas, il est temps qu'une fédération soit mise en place », a indiqué Francis Ata, organisateur de ce tournoi.

Au classement général, ce sont les équipes de Brazzaville qui ont occupé la première place, suivie de celle de Pointe-Noire, Ewo, Nkayi, Ouesso, Owando, Dolisie puis Oyo.

Présent lors des combats finaux, le député de Djiri 2, Bersol Exaucé Ngambili Ibam, a estimé que ce tournoi a livré des combats intéressants, dans un esprit de fair-play et le désir de gagner. « Le sport unit le peuple et nous pensons que la tutelle devrait mettre en place la fédération de judo afin de permettre aux athlètes de s'exprimer librement sur le plan départemental, national, continental et international », a-t-il souhaité.

Notons que les équipes de la DGSP et de la police étaient des invitées spéciales de cette compétition qui a réuni les judokas de plusieurs catégories.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.