Algérie: Toutes les dispositions organisationnelles et sécuritaires prises pour le bon déroulement du scrutin

Alger — Toutes les dispositions légales, organisationnelles et sécuritaires ont été prises pour garantir la réussite de la présidentielle du 12 décembre et permettre aux Algériens de s'acquitter de leur devoir en toute liberté et dans un climat de sécurité, soutiennent, depuis quelques jours, les autorités publiques.

A ce propos, le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'Etat-Major de l'ANP a affirmé avoir, déjà, donné des instructions "fermes" à l'ensemble des composantes de l'ANP et des services de sécurité sur "la nécessité de faire preuve des plus hauts degrés de vigilance et de disponibilité, et de veiller à garantir une sécurisation totale de ces élections afin de permettre aux citoyens à travers tout le pays, d'accomplir leur droit et devoir électoraux dans un climat de sérénité et de quiétude".

Le Chef d'Etat-Major de l'ANP a exhorté, à ce titre, le corps de la Gendarmerie nationale, en coordination avec les unités de l'ANP et les différents corps de sécurité, à "prendre toutes les dispositions afin de sécuriser totalement les centres et bureaux de vote à travers toutes les régions du pays, ainsi que les bureaux itinérants dans les régions reculées, afin de garantir la réussite des prochaines présidentielles".

A Biskra, le vice-ministre de la Défense nationale avait assuré, il y a quelques jours, que "toutes les mesures idoines à même de préserver au peuple algérien sa sécurité et sa stabilité et à l'Etat algérien et ses institutions vitales leur notoriété et leur pérennité ont été prises, et ce, jusqu'à atteindre l'étape de la tenue des élections présidentielles".

Lire aussi: Gaïd Salah: l'Algérie tracera sa voie avec des pas "constants"

Il a promis, à ce titre, de "faire face, avec la force de la loi, à quiconque tenterait de cibler et perturber la sérénité de cette journée décisive dans le parcours de l'Algérie et troubler ce rendez-vous électoral important et décisif".

Lors de sa visite à Oran, le Général de Corps d'Armée a mis en garde, une nouvelle fois, contre toute tentative de perturber le processus électoral ou d'empêcher les citoyens d'exercer leur droit constitutionnel.

Les personnels de l'Armée et les services de sécurité mobilisés

Tous les personnels de l'ANP et des services de sécurité sont, ainsi, appelés à faire preuve des "plus hauts degrés de vigilance et de prudence" afin "d'avorter toute tentative malveillante ou de machination qui attenterait au bon déroulement de cet important évènement et d'empêcher quiconque de perturber ce processus électoral".

Le chef d'état-major de l'ANP a estimé, dans ce contexte, que l'Algérie a besoin de l'effort de tous ses enfants pour "surmonter, en toute sécurité, cette conjoncture, et contribuerait par conséquent à atteindre les nobles objectifs nationalistes de cet important rendez-vous électoral".

Le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, et ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi a affirmé, à plusieurs reprises, que toute les mesures nécessaires ont été prises, pour "assurer le bon déroulement de l'élection présidentielle dans la transparente et sur la base des valeurs démocratiques".

Il avait estimé que la réaction du peuple sera "positive à travers une participation massive".

Selon le ministre, "l'Algérien est conscient qu'en s'acquittant de son devoir électoral, il contribuera à la préservation de la sécurité et de la stabilité, conditions indispensables au développement durable de notre pays".

Pour sa part, l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a affirmé son engagement à veiller à ce que l'élection présidentielle du 12 décembre, soit "régulière et démocratique".

Intervenant lors d'une conférence de presse consacrée à l'annonce de la liste des candidats à la présidentielle, Mohamed Charfi a renouvelé l'engagement de l'instance qu'il préside à "garantir une élection régulière et démocratique", soulignant que "ses membres sont mobilisés pour préserver le choix du peuple".

Elle a, à ce titre, mis en garde "quiconque tente ou même songe de s'attaquer à la volonté du peuple". Selon l'ANIE, "ces temps sont révolus".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.