Sénégal: Plus de 1.700 nouveaux enseignants bientôt dans les classes (ministre)

Dakar — Le ministre de l'Education nationale, Mamadou Talla, a annoncé mardi la mise à la disposition des écoles, dans les "mois à venir", de 1.750 enseignants ayant achevé leur formation.

"Il y a 1.750 enseignants, dont 250 en langue arabe, qui ont fini leur formation et seront mis à la disposition des établissements qui en ont besoin dans les mois à venir", a-t-il déclaré lors de l'examen du projet de budget de son département ministériel à l'Assemblée nationale.

Au Sénégal, "l'effectif des enseignants est de 95.284", a précisé M. Talla, rappelant que "chaque année, des concours sont organisés pour en recruter et résorber le déficit d'enseignants".

Selon le ministre de l'Education nationale, l'Etat, dans le cadre des partenariats public-privé, est en train de mettre en œuvre un programme de remplacement des "abris provisoires" (les classes de fortune, faites souvent de palissades). Le premier des quatre lots prévus a atteint un taux d'exécution de 60%, selon M. Talla.

"Les 500 milliards francs CFA injectés dans le secteur de l'éducation doivent être rationalisés, mais un appui considérable des collectivités territoriales est également nécessaire", a souligné M. Talla.

Il a évoqué "la nécessité d'enseigner les langues nationales aux élèves et de leur apprendre toutes les sciences à travers elles".

Une pareille entreprise est déjà testée dans certaines zones avec les langues nationales wolof, pulaar et sereer, a rappelé Mamadou Talla. "Des enseignants et des directeurs d'école ont également été formés, et le matériel didactique approprié déjà ciblé", a-t-il assuré.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.