Ile Maurice: Meurtre à Camp-Ithier - Linda Lacharmante, «Mon fils m'a demandé de venir le sauver... »

10 Décembre 2019

Le village de Camp-Ithier a été secoué par un meurtre, dimanche. Dylan Malbrook, 26 ans aurait poignardé mortellement son cousin, Kinsley Lacharmante, à la poitrine. Peu de temps avant ce tragique évènement, la victime a appelé sa mère, Linda Lacharmante, pour lui demander de venir l'aider. Mais elle n'aurait pu arriver sur les lieux à temps.

C'est une mère dévastée que nous avons rencontrée à Bois-d'Oiseaux. Linda Lacharmante ne peut détacher ses yeux du portrait de son aîné, Kinsley Lacharmante.

Ce dernier a fêté ses 23 ans vendredi dernier, entouré de ses proches. «Il a changé positivement depuis quelque temps», confie d'emblée la mère de la victime. «On dirait qu'avec l'âge il a commencé à s'assagir. Avant, il avait de mauvaises fréquentations. Peut-être qu'il voulait montrer le bon exemple à ses deux jeunes frères...»

Linda Lacharmante se souviendra pendant longtemps encore des événements tragiques qui se sont produits le dimanche 8 décembre. Et surtout de ce dernier coup de fil de son aîné.

«Je me trouvais au travail, mais j'ai eu comme un mauvais pressentiment. Dans l'après-midi, j'ai appelé mon fils cadet et je lui ai demandé si tout se passait bien pour ses frères et lui. Il m'a dit que Kinsley est allé à Camp-Ithier. Puis, Kinsley m'a appelé pour me demander de l'aider. Linn dir mwa enn bann figir pé rod problem ar li ek vinn rod li.»

Ses paroles résonnent encore. «On m'a dit de venir à l'hôpital pour voir mon fils. Entre-temps, une cousine m'a annoncé la mauvaise nouvelle.» Elle ne peut imaginer le vide laissé aujourd'hui par son fils. «À quelques jours des fêtes de fin d'année, nous aurions dû être tous ensemble.»

À Camp-Ithier, nous rencontrons Margaret Malbrook, la mère de Dylan Malbrook, le présumé meurtrier. Elle est toujours en état de choc . «Ce n'est que ce matin (NdlR, lundi matin) que l'on m'a raconté ce qui s'est produit ici.» En effet, elle nous apprend que dimanche, en début de soirée, elle a dû être transportée à l'hôpital, étant souffrante. «J'ai eu un choc. Surtout que je considère ce jeune garçon comme un fils également.»

Hier matin, elle a eu l'occasion d'échanger quelques mots avec son fils. «Il m'a dit que cela s'est produit lors d'une bagarre mais sans rien ajouter. Je ne sais même pas s'il est affecté par ce qui est arrivé.» Elle avoue que ce dernier a un caractère bien trempé. L'on apprend que Kinsley Lacharmante n'avait pas pour habitude de venir chez son cousin à Camp-Ithier. Selon certaines sources, une histoire d'amour serait à l'origine de ce meurtre.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.