Soudan: Le Prof. Tawer rencontre la délégation du JEM

Khartoum — - Un membre du Conseil de la Souveraineté, le Prof. Siddig Tawer, a souligné que les Mouvements de Lutte Armée représentent une Partie Originale du Processus de Changement dans le pays.

Il a déclaré dans un communiqué de presse après sa rencontre Lundi avec la Délégation Avancée de la Délégation du Mouvement de la Justice et l'Egalité (JEM) au Coral Hotel à Khartoum, le Prof. Tawer a déclaré que le Gouvernement et les Mouvements de Lutte Armée présenteront dans les Négociations de Paix un Modèle Différent qui est fondée sur le Sérieux, la Responsabilité et le Principe de Partenariat.

Tower a souligné que le défi auquel sont confrontées les Parties à l'heure actuelle est le Travail pour faire passer le pays d'un état de Guerre à l'Ere de la Paix et de la Construction pour l'avenir des Générations qui aspirent à la Prédominance des Valeurs de Paix, de Liberté et de Justice.

Pour sa part, le Chef Adjoint du JEM, Adam Eissa Ibrahim, a déclaré que la réunion avait renforcé l'Esprit de Partenariat entre le Mouvement et le Gouvernement pour travailler ensemble pour faire avancer le Processus de Paix, indiquant que la réalisation de la Paix dans le pays exige une Volonté Commune, des Efforts Concertés Officiels et Populaires et des Concessions de toutes les Parties.

Il a déclaré que la réunion avait débattu de la Question de la Libération des Prisonniers du JEM, indiquant que l'emplacement de 42 d'entre eux avait été déterminé, ajoutant que le membre du Conseil Souverain s'était engagé à s'inquiéter de la Question des Prisonniers et à en discuter au Conseil de la Souveraineté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.