Soudan: Le pays participe à des pourparlers sur le barrage Renaissance à Washington

Washington — Une délégation soudanaise a participé aux discussions entre les ministres des Affaires étrangères et de l'Irrigation du Soudan, de l'Éthiopie et de l'Égypte qui ont été accueillies lundi par le Trésor américain à Washington pour évaluer les résultats des négociations techniques sur le Barrage de Renaissance en Ethiopie qui avaient eu lieu au Caire et à Addis-Abeba.

La délégation soudanaise aux négociations comprenait le ministre des Affaires étrangères, Asmaa Mohamed Abdallah, le ministre de l'Irrigation et des Ressources naturelles, Yassir Abbas, le directeur du bureau du ministère des Affaires étrangères, l'ambassadeur Ibrahim Al-Bushra et le chargé des affaires du Soudan à Washington.

Les pourparlers ont été considérés comme une extension des pourparlers tenus à Washington en novembre dernier.

À l'issue des pourparlers, une déclaration commune a été publiée par laquelle les ministres ont convenu d'élaborer des orientations techniques pour le remplissage et l'exploitation du barrage, pour les guider lors des réunions du comité technique à Khartoum et Addis-Abeba, et pour tenir une autre réunion à Washington en prochain Janvier pour évaluer les résultats des réunions d'Addis et de Khartoum, et préparer un projet d'accord à la lumière des résultats.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.