Cameroun: Législatives 2020 - Le RDPC remporte avant les élections 35 sièges à l'Assemblée nationale

10 Décembre 2019

Au terme des opérations de l'organe en charge de l'organisation des élections au Cameroun (ELECAM), en parcourant minutieusement les listes, il ressort de façon claire que le RDPC, parti au pouvoir est seul présent dans 17 circonscriptions législatives qui représentent 35 sièges à l'Assemblée nationale.

Il s'agit précisément de la Haute Sanaga, la Lekié-Est, la Lekié-Ouest, le Mbam et Kim, la Mefou et Afamba, le Nyong et Mfoumou, le Nyong et So'o (Région du Centre), la Boumba et Ngoko, la Kadey (Est), le Nkam (Littoral), la Donga Mantung centre (Nord-ouest), le Nde (Ouest) la Mvila (Sud), l'Ocean (Sud), le Kupe Manenguba (Sud-ouest), la Mémé Ouest( Sud-ouest) et le Ndian (Sud-Ouest).

Pour les observateurs avertis de la scène politique camerounaise, c'est dans ces circonscriptions parmi tant d'autres que les administrateurs en charge de légalisation de certains documents nécessaires à la constitution du dossier de candidatures, étaient tous absents de leurs bureaux respectifs.

Ces manquements graves de la part de certains de nos autorités locales avaient suscité la colère de plusieurs organisations de la société civile et même politique camerounaise.

Avant même le 9 février 2020, jour de vote, le RDPC a déjà remporté 35 sièges à l'Assemblée nationale.

Pour les législatives 2020, 489 listes de candidatures représentants 35 partis politiques ont été déposées sur les 180 circonscriptions électorales. 451 ont été acceptées et 38 rejetées.

S'agissant des municipales qui se déroulent dans les 360 communes que compte le Cameroun, 42 partis politiques ont déposé les listes. Soit 539 listes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.