Congo-Brazzaville: Marché de Noël - Aérco organise une exposition vente d'œuvres d'art au profit des voyageurs

L'activité, ouverte le 10 décembre dans le salon Ebène et dans le hall départ de l'aéroport international Maya-Maya, s'inscrit non seulement dans le cadre des festivités marquant la fin de l'année, mais aussi pour permettre aux voyageurs d'acheter des cadeaux à offrir aux leurs.

Les festivités de fin d'année permettent d'apporter de petits souvenirs dans sa valise. Ainsi, les voyageurs pourront se procurer des produits typiquement congolais, exposés dans le salon Ebène et dans le hall départ de l'aéroport international Maya-Maya, a expliqué le directeur général des Aéroports du Congo (Aérco), Daniel Lefebvre.Pour lui, il est important de donner aux passagers l'idée qu'il y a des artistes nationaux de talent. Il s'agit, a-t-il poursuivi, de mettre en valeur les artistes congolais et de les aider à vendre à travers cette exposition. Les passagers pourront ainsi, a-t-il dit, acheter leurs peintures. Le but de Aérco est de promouvoir les produits locaux au même titre que les produits régionaux.

« L'idée c'est aussi de faire des cadeaux à ses proches pendant cette période des fêtes de fin d'année. Quelqu'un qui rentre peut acheter ces marchandises en souvenir du Congo. Nous pourrons reprendre cette exposition, en tenant compte du succès qu'elle aura, et nous déterminerons s'il faut changer de peintres pour donner la chance à tout le monde. C'est dans cet esprit qu'on l'organise au niveau de l'Aérco », a précisé Daniel Lefebvre

L'école de peinture de Poto-Poto a choisi elle-même d'exposer dans le salon VIP. Le directeur général d'Aerco justifie cette faveur par le talent des artistes de cette école. « Depuis six mois que je suis arrivé au Congo, j'ai déjà acheté deux tableaux de l'école de peinture de Poto-Poto, parce que je trouve que cette peinture est très réaliste et met en valeur la vie des villages et des scènes de la vie courante au Congo. Nous, les Européens, aimons beaucoup cette façon de transcrire la vie quotidienne. Je suis très content de cette peinture », a-t-il expliqué.

Une initiative saluée par les artisans

L'organisation de l'exposition a été salué vivement par les artisans. C'est le cas de Nouchcat Kanka, représentante du stand Africashop boutique, spécialisé dans la vente des produits locaux et africains en général. « Cette exposition est une ouverture à l'entrepreneuriat et à la vulgarisation des produits africains. C'est également une fenêtre, sinon une vitrine touristique pour inviter les Congolais à aimer et consommer leurs propres produits », a-t-elle estimé.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.