Angola: L'assistance de l'UE et du FMI va améliorer la gestion financière, estime Vera Daves

Luanda — L'assistance technique prêtée par l'Union Européenne (UE) et le Fonds Monétaire International (FMI) va améliorer, de façon permanente, la capacité de gestion des finances publiques en Angola.

Ces propos ont été tenus mardi à Luanda par la ministre angolaise des Finances, Vera Daves, soulignant que les secteurs à améliorer étaient ceux de la dette publique, du budget général de l'Etat, de la comptabilité publique, du trésor, de l'investissement et du recouvrement des impôts.

S'exprimant à l'occasion de la signature du contrat du Projet de Gestion des Finances, entre l'UE et le FMI, la ministre a dit que les conditions allaient ainsi être améliorées pour profiter des résultats des reformes que le gouvernement entreprend dans le but de réduire l'exposition du budget général à la volatilité des recettes pétrolières, malgré l'objectif de la diversification de l'économie.

D'après Vera Daves, le Projet de gestion des finances publiques, financé par l'UE, est destiné à rendre visiblement public le projet de reforme de gestion du fisc.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.