Tchad: Mahamat Nour Ibedou va être auditionné

11 Décembre 2019

Accusé de meurtre et complicité de meurtre, le militant des droits de l'homme était initialement poursuivi pour diffamation. La CTDDH enquêtait sur une affaire de rackets dont les auteurs seraient proches du pouvoir.

Le secrétaire général de la Convention tchadienne pour la défense des droits de l'homme (CTDDH), Mahamat Nour Ibedou, va être auditionné ce mercredi matin à N'Djamena, la capitale tchadienne.

Placé jeudi dernier sous mandat de dépôt après plusieurs jours de garde à vue, il est accusé de meurtre et complicité de meurtre d'une adolescente de quatorze ans. Une affaire qui remonterait à 2014 et qui concernerait en réalité son petit-fils.

Les avocats du défenseur des droits de l'homme ont fait savoir que leur client avait été initialement mis en garde à vue pour répondre uniquement de faits de "diffamation". Son organisation enquêtait en effet sur une histoire de rackets dont les auteurs seraient proches du pouvoir.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.