Cameroun: Des passagers camerounais séquestrés à l´aéroport de Bruxelles-Zaventem

10 Décembre 2019

Le vol 0371/2019 de Brussel Airlines SN 371 á destination de Douala, au Cameroun, prévu pour décoller ce mardi 10 décembre 2019 à 10h40 n´a pas pu quitter le tarmac de l´aéroport international de Bruxelles-Zaventem sans que les quelques 250 passagers, majoritairement des camerounais, parmi lesquels les artistes, les jumeaux Epée et Koum ne savent pas pourquoi.

Après quatre faux départs annoncés, soit 10h40, 13h30, 14h30 et 16h30, le vol SN 371 de Brussel Airlines a finalement été annulé à la tombée de la nuit, sans motif valable. Mais selon certaines indiscrétions, l´aéronef prévu à cet effet aurait un souci technique nécessitant une réparation de longue durée. Pendant ce temps les passagers pour la plupart des camerounais, venus de France, Italie, Usa, Angleterre, Allemagne et de Belgique, sérieusement avachis, étaient affalés sur les sièges de l´aéroport comme des orphelins sans savoir combien de temps va durer leur galère, même si entre-temps aux environs de 12h, ils ont reçu chacun un bon de 15€ pour leur dégustation.

Ne pouvant plus supporter cette interminable attente, vers 17 heures, ils vont bruyamment laisser éclater leur colère devant les deux guichets ouverts de la compagnie belge face à un personnel médusé et manquant de professionnalisme devant pareille situation.

Aux dernières nouvelles, vers 18h, la direction de la compagnie aurait décidé de reprogrammer le vol à destination de Douala pour demain mercredi 11 décembre à 10h40 et celui à destination de Yaoundé pour le lendemain à la même heure. Cependant, ils seront tous logés dans un hôtel situé à Anvers. Ils y sont conduits dans des bus obscurs affrétés à cet effet.

Malgré la fin provisoire du cauchemar, avec ce laborieux dénouement certains passagers joints au téléphone entendent ester en justice le moment venu pour divers préjudices subis.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.