Madagascar: Être solidaires avec nos compatriotes sinistrés

Le cyclone Belna a, comme il était prévisible, provoqué de nombreux dégâts lors de son passage.

Les régions du Melaky et du Menabe présentent un spectacle de désolation après les assauts répétés des bourrasques de vent dans le sillage d'un météore et les crues provoquées par les trombes d'eau qui se sont déversées depuis lundi. Les simulations faites par la météo prédisent que les jours à venir risquent d'être tout aussi problématiques car Belna avance lentement le long de la côte et provoquera de fortes précipitations dans toute l'île. Ce n'est pas la première épreuve traversée par le pays, mais elle survient dans un contexte social assez délicat. C'est l'occasion de faire preuve de solidarité et de laisser de côté les différends politiques en train de s'installer.

L'actualité la plus récente se résume au spectacle de désolation engendré par le passage dévastateur du cyclone Belna dans le nord-ouest de la Grande Ile. Ce sont les régions du Melaky et du Menabe qui ont subi le plus de dégâts. Les destructions de biens et les inondations ont mis à mal les infrastructures des villes après le passage du cyclone. C'est une population en plein désarroi qui essaie tant bien que mal de se réfugier dans les rares endroits accessibles. Une délégation conduite par le Premier ministre s'est tout de suite rendue sur place pour constater l'ampleur des dégâts.

Le comportement est louable et même si ces officiels ne pourront pas faire grand-chose actuellement, les sinistrés apprécieront à leur juste valeur, les gestes de compassion qui leur seront adressés. Ce sont maintenant les équipes du BMGRC qui vont prendre le relais et apporter toute l'aide nécessaire à la population désemparée. La capitale n'est pas impactée par le cyclone Belna pour le moment. Mais cela ne doit pas nous empêcher de nous préoccuper du sort de ces compatriotes qui sont dans la détresse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.