Sénégal: Mines - Teranga Gold acquiert le projet aurifère Massawa

Teranga Gold Corporation annonce avoir conclu une convention définitive aux termes de laquelle elle acquerra une participation de 90 % dans le projet aurifère Massawa (« Massawa ») d'une filiale en propriété exclusive de Société aurifère Barrick et de son co-entrepreneur, Compagnie sénégalaise de transports transatlantiques Afrique de l'Ouest.

Selon un communiqué reçu au Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos), la participation restante de 10 % dans Massawa appartiendra au gouvernement du Sénégal.

«Massawa compte parmi les réserves aurifères à ciel ouvert non mises en valeur qui présentent la teneur en or la plus élevée en Afrique.

Elle est située à distance de camionnage de la mine d'or de Sabodala (« Sabodala »), mine phare de Teranga au Sénégal, ce qui ouvre la voie à d'importantes synergies d'investissement et d'exploitation », lit-on dans le document.

La proximité des projets et le traitement à l'usine de concentration de Sabodala du minerai à teneur élevée de Massawa (le « complexe Sabodala-Massawa ») devraient faire de Sabodala une installation de premier ordre.

« L'acquisition de Massawa transformera Teranga par la création d'un grand complexe aurifère - le premier au pays - ce qui représente un jalon important pour l'industrie de l'exploitation aurifère au Sénégal.

Nous nous attendons à ce que la production provenant du complexe Sabodala-Massawa, combinée à celle de notre mine d'or de Wahgnion (Wahgnion ») au Burkina Faso, augmente la production d'or annuelle consolidée cible de Teranga et place cette dernière en position de devenir le prochain producteur d'or polyvalent de calibre intermédiaire à faible coût en Afrique occidentale, l'une des principales régions d'exploitation aurifère au monde. », a déclaré Richard Young, président et chef de la direction de Teranga.

La contrepartie globale de l'opération totalise 380 millions de dollars initialement (la « contrepartie initiale »), majorés d'un paiement conditionnel au prix de l'or (la « contrepartie conditionnelle », désignée, conjointement avec la contrepartie initiale, la « contrepartie »).

«Les réserves minérales historiques du projet Massawa sont établies à 2,6 Moz à partir de 20,9 Mt à 3,94 g/t Au et comptent parmi les réserves aurifères à ciel ouvert non mises en valeur qui présentent la teneur la plus élevée en Afrique.

Ces réserves s'ajouteront aux réserves minérales de 2,4 Moz de Sabodala à partir de 55,7 Mt à 1,35 g/t Au ), précise-t-on.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.