Sénégal: Kaolack - La population invitée à s'impliquer dans la prise en charge des enfants vivant avec le VIH

Kaolack — Le gouverneur adjoint chargé des affaires administratives de la région de kaolack, Thierno Souleymane Sow a invité, mardi, la population à s'impliquer davantage dans la prise en charge des enfants vivant avec le VIH.

"Je lance un appel à tous les acteurs de la région à une implication effective dans les activités prévues dans la cadre de la campagne de rattrapage des enfants vivant avec le VIH", a dit M. Sow qui s'exprimait en marge de la campagne de prise en charge des enfants vivant avec le VIH.

Selon lui, la prise en charge des enfants constitue le maillon faible du programme, car à peine, le tiers des enfants séropositifs bénéficient d'un traitement anti-rétro viral et seulement 1/5 à une charge virale indétectable.

Le médecin de la région, Aïssatou Barry Diouf a pour sa part listé les difficultés liées à la prise en charge des enfants vivant avec le VIH, notamment la faible rétention des enfants dans les soins avec un taux de perdus de vue de 6,36%.

Elle a aussi évoqué l'absence de répondant fiable pour les orphelins, le retard de l'annonce du statut sérologique aux adolescents et l'absence d'appui.

Dr Barry souligne que la stratégie mise en place pour améliorer les indicateurs chez les enfants consiste à sensibiliser pour améliorer le dépistage de la fratrie et à améliorer le diagnostic précoce des enfants nés de mère séropositive.

Elle a appelé les collectivités territoriales à appuyer la riposte face au VIH et la mobilisation de ressources pour mener à bien ce combat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.