Sénégal: Grogne du Sytjust, tribunal de Saint-Louis - La vétusté du batiment et la situation nationale du syndicat decriées

11 Décembre 2019

Rencontrant la presse locale, des travailleurs de la justice affiliés à la section Saint-Louis du Sytjust sont prononcés sur deux principaux points, à savoir les conditions de travail au niveau du Palais de Justice de Saint-Louis notamment l'état du bâtiment qui abrite le Tribunal de Grande Instance (TGI) et le Tribunal d'Instance (T.I) mais aussi de la situation du Syndicat des Travailleurs de la Justice à l'échelle nationale.

"Comme vous pouvez le constater, le bâtiment qui aujourd'hui abrite le TGI et le T.I de Saint-Louis est dans un état de vétusté très avancé. C'est un bâtiment colonial qui présente des risques pour les travailleurs qui sont confrontés à des difficultés énormes.

Il suffit tout juste d'entrer dans les toilettes pour constater que vraiment le bâtiment est devenu invivable. Il y a même des risques que ce bâtiment s'effondre d'un moment à l'autre.

Donc ceci doit être communiqué et signifié à l'autorité de tutelle afin que le nouveau Palais de Justice qui est en construction soit achevé le plus tôt possible", a martelé le greffier de profession Tanor Diamé, Secrétaire Administratif de la Cellule de base de Saint-Louis du Sytjust.

S'agissant toutefois de la situation des travailleurs de la justice à l'échelle nationale, le syndicaliste de déclarer enfin ne pas cautionner l'action du SG autoproclamé, en l'occurrence Me Aya Boune Malick Diop.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.