Sénégal: Ouverture de la Foire internationale de Dakar (FIDAK) - Sous le signe de l' «industrialisation et transfert de technologies»

11 Décembre 2019

La cérémonie officielle de l'ouverture de la 28e édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK) a eu lieu hier, mardi 10 décembre 2019, en présence du ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, représentant son collègue en charge du Commerce, et du directeur du CICES. «Industrialisation et transfert de technologies: enjeux et perspectives en Afrique de l'Ouest» est le thème de cette édition

La Foire internationale de Dakar (FIDAK) est officiellement ouverte hier, mardi 10 décembre 2019, au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES), par les autorités. Toutefois, pour cette 28e édition, les activités ont démarré depuis le 5 décembre dernier, avec la présence de nombreux exposants sénégalais, des pays invités et de la sous régions, etc. et différents services de l'Etat.

Occasion pour le directeur général du CICES, Cheikh Ndiaye, de saluer «cet intérêt car l'évènementiel économique, foires, salons, congrès, constitue de nos jours, une industrie porteuse de croissance partout dans le monde.

Au sens où, il exerce un effet d'entrainement positif sur de nombreux secteurs économiques comme le tourisme, l'immobilier, l'hôtellerie, le transport... »

Le directeur de CICES renseigne aussi que ce rendez-vous économique, c'est à la fois des espaces de vente, de rencontre entre professionnelles ou entre spécialistes, entre entrepreneurs et investisseurs, entre clients et fournisseurs, etc., ajoute Cheikh Ndiaye.

En effet, le thème de cette 28e édition est: «Industrialisation et transfert de technologies: enjeux et perspective en Afrique de l'Ouest» sera débattu au tour des forums qui vont se poursuivre les 11 et 12 décembre, dans le cadre des journées économique de la FIDAK.

Et de conclure que «le CICES, à l'instar de l'évènementiel commercial moderne, a initié une politique d'externalisation des corps de métiers pour mieux valoriser la FIDAK».

Venu présider la cérémonie d'ouverture, le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, au nom du ministre du Commerce, Aminata Assome Diatta, confiera que «le forum scientifique de cette 28e FIDAK devra être un cadre d'échanges entre autorités publiques, investisseurs privées, chercheurs, partenaires au développement, etc. sur les politiques et pratiques liées à l'innovation et au transfert de technologies pour une industrialisation des pays de l'Afrique de l'ouest».

Le ministre invite aussi les entrepreneurs et operateurs économique sénégalais à s'approprier toutes le opportunités que leur offre la FIDAK afin de garantir une participation de qualité de nos différents secteurs d'activités, aussi bien à l'exposition qu'a l'animation économique (forums, Rencontre B2B) de la manifestation.

Il indique aussi que, dans le but de promouvoir l'auto-emploi et l'entreprenariat, une innovation majeure été initié pour cette 28e édition à savoir «le coin de l'entrepreneur», qui a pour objectif de mettre en lumière le potentiel économique du Sénégal ainsi que le dispositif d'accompagnement des jeunes entrepreneurs, fait savoir le ministre Abdoulaye Diop.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.