Soudan: Les membres du CS rencontrent la délégation du JEM

Khartoum — - Les membres du Conseil Souverain de Transition, Hassan Mohamed Idriss Ghadi, Ayesha Moussa et Rajaa Nicole ont rencontré Mardi, au Palais Républicain, une Délégation Préalable du Mouvement pour la Justice et l'Egalité (JEM) dirigée par son Vice-président Adam Issa Ibrahim.

La réunion a examiné les moyens d'accélérer le Processus de Paix dans le pays.

Issa a déclaré, dans un communiqué de presse que la Raison de la Guerre menée par les Factions de la Lutte Armée était la Liberté, ajoutant que la Paix et l'Egalité sont des Objectifs Stratégiques pour tous les Soudanais, indiquant que leur présence actuelle à Khartoum s'inscrit dans l'Accord de Bonne Intention, signé plus tôt, à Juba, entre les Partenaires de la Paix.

Il a affirmé le respect du JEM aux Chartes et les Convenants inclus dans l'Accord, appelant les membres du Conseil Souverain à aborder le dossier des Prisonniers de Guerre et mettant en œuvre les Dispositions de l'Accord de Bonne Volonté signé à Juba, qui stipulait le Report de la Nomination des Walis des Etats du pays et du Conseil Législatif jusqu'à la Conclusion d'un Accord de Paix Global.

Pour leur part, les membres du Conseil Souverain ont affirmé que la Question de la Nomination des Walis et du Conseil Législatif était inscrite à l'Ordre du Jour des Négociations à Juba.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.