Angola: L'UNTA-CS veut un salaire minimum qui couvre le panier de la ménagère

Luanda — L'UNTA Confédération syndicale a défendu mercredi, à Luanda, que le salaire minimum national devrait être conforme au panier alimentaire de base, proposant une augmentation d'environ 80 000 kwanzas contre 22 000 kz actuellement.

Selon le secrétaire général de l'UNTA-CS, Manuel Viagem, avec la rémunération actuelle, les travailleurs perdent leur pouvoir d'achat chaque jour , étant donné que le salaire minimum actuel est de 22 000 kwanzas et ne couvre qu'un quart du panier de base.

Intervenant lors de la conférence de presse d'une marche de protestation qui se tiendra ce samedi, le 14 décembre, à 13 heures, dans la ville de Luanda, Manuel Viagem a déclaré que face à ce cadre sombre, quant à l'avenir, les travailleurs publics et privés manifesteront pour plaidé pour la dignité, l'emploi et la protection sociale.

Le processus de développement économique et social, a-t-il ajouté, ne doit pas être privé de justice, de libertés ou de protection des citoyens.

Les travailleurs et les syndicalistes protesteront contre le faible pouvoir d'achat en raison de la hausse des prix des produits alimentaires de base qui, selon les syndicalistes, provoquent des bouleversements au sein des familles angolaises.

Manuel Viagem a déclaré que d'autres syndicats indépendants pourraient participer à la manifestation, qui aura trois modalités, dans les 18 provinces du pays.

Selon le syndicaliste, la manifestation peut être faite dans une salle de classe, ou sous forme de concentration dans un endroit particulier avec des slogans et des affiches, ou une marche pacifique et même une veillée.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.