Angola: La raffinerie de Cabinda sera construite à Malembo

Cabinda — La raffinerie de Cabinda, d'une capacité de raffinage de 60 000 barils par jour de pétrole brut, sera construite sur la plaine de Malembo, à environ 30 kilomètres au nord de la ville de Cabinda.

La présentation du projet a été faite mercredi par les techniciens de la GEMCORP, en présence du ministre des Ressources minérales et du Pétrole, Diamantino de Azevedo, et du gouverneur de Cabinda, Marcos Nhunga.

Le début des études de sols a débuté en décembre dans la plaine de Malembo, avec la conclusion de la première phase des trois prévue en 2021, avec le raffinage de 30 000 barils par jour.

La deuxième phase, avec le raffinage de 30 000 autres barils par jour du pétrole brut, est prévue pour 2023, avec la production du dérivé Nafta, qui conduira au raffinage d'environ 14 000 barils d'essence.

Le ministre Diamantino de Azevedo a déclaré que, à l'instar d'autres projets de raffinage approuvés par l'Exécutif pour supprimer les importations de pétrole brut, la province de Cabinda lance des défis, avertissant que le gouvernement sera attentif au respect de sa mise en œuvre.

Le gouverneur de Cabinda a dit que l'Exécutif avait toujours su honorer ses engagements envers le bien-être de la population, en créant des infrastructures qui garantissent le développement et l'emploi pour les jeunes.

1 600 emplois, dont 400 directs, sont assurés dans la première phase, tandis que dans les deuxième et troisième phases 1 500 emplois sont garantis, dont 300 directs.

Au cours du dernier trimestre de 2023, la raffinerie de Cabinda, estimée à 500 millions de dollars américains, sera achevée.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.