Angola: Un écrivain suggère des noms d'artistes dans la toponymie

Luanda — L'écrivain João da Silva Cardoso a proposé mardi, à Luanda, la révision de la toponymie angolaise, introduisant les noms des artistes et autres figures de référence, de manière à honorer et à valoriser les réalisations de tous ceux qui ont contribué en quelque sorte pour le bien du pays.

João Cardoso estime que la toponymie devrait avoir des noms d'artistes nationaux de référence, afin qu'ils soient honorés et appréciés pour leur contribution à l'élévation de la culture.

S'adressant à l'ANGOP, l'écrivain a indiqué que la dénomination de ces noms dans la toponymie serait une reconnaissance de l'État, à tous ceux qui ont contribué culturellement à l'élévation du nom de l'Angola, avant et après l'indépendance.

L'auteur a souligné qu'une étude devrait être effectuée pour choisir les noms dans les catégories telles que la littérature, la danse, le théâtre, les beaux-arts, la sculpture et la musique, à honorer dans la toponymie.

Il a affirmé que lors d'une ronde réalisée dans les rues principales de Luanda, il avait remarqué qu'elles portaient toutes les noms de politiciens, et quand c'est le nom d'un artiste, c'est celui d'un étranger de nationalité portugaise des siècles passés.

João da Silva Cardoso a donné l'exemple des rues de l'urbanisation Nova Vida, à Kilamba Kiaxi, Talatona et certaines centralités où les routes sont numérotées ou identifiées par ordre alphabétique, quand elles pouvaient avoir les noms d'artistes.

Selon le du professeur de lycée, une société n'est pas simplement composée de politiciens, mais tout ce qui se démarque dans les différents domaines et garantit la croissance d'une nation.

Il a déploré le fait que la toponymie angolaise ait conservé les désignations de figures portugaises, héritées de la période précédant l'indépendance. João da Silva Cardoso est né dans la province de Malanje en 1972. Il est diplômé en littérature africaine de la Faculté des lettres de l'Université Agostinho Neto, comptant dans son répertoire les romans " De corpo e Alma " et "Historias da minha vida", publiés et quelques publications dans des revues et journaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.