Cote d'Ivoire: Rhdp/Anne Ouloto - "Il n'y a de place pour ceux qui veulent diviser par l'ethnie, la religion... "

Le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) poursuit ses rencontres d'information et d'échanges avec les différents groupes géographiques composant le corps diplomatique accrédité en Côte d'Ivoire.

Après le groupe des ambassadeurs de l'UE, puis récemment celui de la CEDEAO, la Direction Exécutive du RHDP a eu une séance de travail avec les ambassadeurs de l'Union africaine en Côte d'Ivoire.

En l'absence du directeur exécutif du RHDP, le ministre Adama Bictogo, qui séjournait à Yamoussoukro à l'occasion du rassemblement du parti en hommage au père de la nation, Félix Houphouët-Boigny, du samedi 7 décembre, c'est la directrice exécutive adjointe en charge des relations extérieures, la ministre Anne Ouloto qui a présidé la rencontre, avec à ses côtés d'autres membres du RHDP, au nombre desquels l'Ambassadeur Ali Touré.

Le groupe géographique africain du corps diplomatique en Côte d'Ivoire, a salué cette initiative qui donne l'opportunité d'échanger sur des questions d'intérêt national et international et « obtenir des informations de première main. »

Ils ont formulé des préoccupations tenant en sept points rappelées par Anne Ouloto, qui a donné des réponses à ses interlocuteurs.

 Les préoccupations seront transmises au président du RHDP

Les échanges ont en effet porté sur le rôle majeur joué par la Côte d'Ivoire dans la sous-région et la pertinence de la vision du parti en matière d'intégration régionale. La question de la révision constitutionnelle envisagée a également été abordée.

L'organisation de débats télévisés pendant la campagne électorale de la présidentielle de 2020, donc l'accès équitable aux médias d'État au cours de la période électorale, a préoccupé les ambassadeurs.

Les deux parties ont également parlé des violences verbales, de la CEI et de la décision attendue de la Cour africaine des droits de l'homme.

La ministre Anne Ouloto a dit avoir noté avec intérêt les points abordés au cours de la rencontre, promettant de transmettre, le compte rendu à la Direction Exécutive et au Premier Ministre, Président du Directoire du RHDP.

« Cette plateforme, nous allons la rendre dynamique, l'entretenir, afin que de façon périodique, nous nous retrouvions, pour parler de sujets spécifiques, ou de la situation sociopolitique du pays ; vous donner des informations sur l'évolution du processus électoral et de la vie nationale », a rassuré la directrice exécutive adjointe du RHDP.

Elle répondait ainsi à une doléance de la doyenne des ambassadeurs de l'UA qui a proposé que les rencontres de ce genre entre le corps diplomatique et le RHDP soient instituées.

La vision du Président Ouattara et du RHDP pour la Côte d'Ivoire 

Dans son propos liminaire, la ministre de la Salubrité et de l'Assainissement, et présidente du conseil régional du Cavally, Anne Ouloto a indiqué que le RHDP travaille à « consolider son leadership politique national et mettre en œuvre sa stratégie pour sa victoire à l'élection présidentielle prochaine ».

Elle a traduit l'engagement du parti à maintenir le cap et à poursuivre, sous le leadership du chef de l'Etat Alassane Ouattara, l'œuvre de construction de la Côte d'Ivoire qui vient de loin.

Cela passe par la consolidation de la paix, la poursuite de l'embellie économique, « expression du deuxième miracle ivoirien. » Mais aussi et surtout, par l'exercice démocratique, avec l'échéance d'octobre 2020 qui voit déjà tournés vers la Côte d'Ivoire projecteurs et radars du monde entier.

Anne Ouloto a affirmé que le RHDP s'organise, non pas seulement à Abidjan, mais partout en Côte d'Ivoire, dans les districts, régions, départements, sous-préfectures, villages et hameaux, « pour gagner dès le premier tour l'élection présidentielle pour 2020.»

« Nous voulons gagner, et nous le pouvons en toute transparence. Non pas parce que nous sommes le parti au pouvoir, ou que nous sommes le parti le plus fort, mais parce que nous sommes le parti le plus crédible, le mieux structuré et le mieux organisé, avec la meilleure représentation nationale. Nous sommes le parti qui rassure les Ivoiriens par son discours apaisant.»

Elle a souligné que la vision du Président Ouattara pour la Côte d'Ivoire, qui veut d'un pays où « il n'y a de place pour ceux qui veulent diviser par l'ethnie, la religion, la politique, le mensonge. » Le RHDP veut une Côte d'Ivoire résolument au travail, qui croit en son avenir rayonnant

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.