Angola: Le pays élu au Comité exécutif du PAM

Luanda — La République d'Angola a été élue au Comité exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), dont le mandat commence en janvier 2020 et s'étend jusqu'en décembre 2021.

L'élection de l'Angola, avec l'Arabie saoudite, l'Allemagne, l'Argentine, le Canada et la Somalie, a eu lieu lors du 163e Conseil de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui s'est tenu du 2 au 6 décembre à Rome (Italie).

À cette occasion, l'Angola était représenté par une délégation dirigée par le ministre de l'Agriculture et des Forêts, António Francisco de Assis.

En octobre dernier, la représentante de l'Angola au PAM, Fátima Jardim, a invité le directeur exécutif de cette agence des Nations Unies, David Beasley, à se rendre en Angola en 2020 pour se renseigner sur les effets de la sécheresse dans le sud du pays et constater le développement du projet transfrontalier Okavango-Zambeze.

L'invitation a été formulée à l'occasion de la présentation, en octobre, de lettres de créance au chef du PAM, qui avait alors proposé des expériences réussies dans d'autres régions arides d'Afrique, qui pourraient être adaptées à l'agriculture dans le sud de l'Angola, en particulier dans les provinces les plus touchées par le changement climatique.

Accréditée le 24 septembre dernier en tant qu'ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire en Italie, Fatima Jardim représente également l'Angola auprès de la FAO et du Fonds international de développement agricole (FIDA).

Créé officiellement en 1963, le Programme alimentaire mondial (PAM) est l'une des plus grandes agences humanitaires au monde et son principal objectif est de lutter contre la faim et la malnutrition en fournissant de la nourriture aux personnes vulnérables.

En moyenne, le PAM aide 90 millions de personnes par an dans 80 pays, incapables de produire ou d'obtenir suffisamment de nourriture pour eux-mêmes.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.