Angola: Appel à la création d'une classe entrepreneuriale dynamique

Ondjiva (Angola) — Le ministre angolais du Commerce a plaidé ce mercredi, depuis la ville d'Ondjiva, pour la création d'une classe entrepreneuriale plus dynamique, tournée vers l'amélioration de l'environnement d'affaires et le développement socioéconomiques du pays.

Intervenant dans une réunion destinée à écouter les préoccupations des hommes d'affaires locaux, Joffre Van-Dúnem Júnior a souligné la nécessite pour les entrepreneurs d'investisseur plus dans le secteur agro-commerce en vue d'assurer la sécurité alimentaire.

Les entrepreneurs doivent avoir plus de capacité stratégique de profiter des opportunités disponibles, savoir appliquer les fonds reçus des banques, parier sur des projets capables d'augmenter la croissance économique et de créer des postes d'emploi nouveaux, a-t-il ajouté à Ondjiva, chef-lieu de la province de Cunene (extrême-sud).

D'après le ministre, réaliser de nouveaux investissements serait le chemin viable afin que le pays reprenne la croissance économique et crée des meilleures conditions des revenus et du bien-être social des familles.

Parlant spécifiquement de Cunene, le ministre a dit que cette province disposait des conditions et des possibilités économiques nécessaires, pour effectuer des échanges commerciaux avec la Namibe, pays voisin, et augmenter l'exportation de la production nationale.

D'autre part, Joffre Van-Dúnem Júnior a souligné qu'avec la ratification du traité de Libre échange de la SADC, les agents économiques devraient faire preuve d'esprit entreprenant et concevoir des projets capables d'attirer plus d'investissements vers le pays.

Pour sa part, le vice-président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Cunene, Francisco Lumbamba, a souligné la nécessité de débureaucratiser les procédures d'accès au crédit, de façon à permettre aux entrepreneurs d'étendre leurs activités à toutes les 18 provinces du pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.