Angola: Le pays reste dans la catégorie de développement moyen

Luanda — L'Angola a un indice de développement humain (IDH) de 0,574, ce qui le maintient dans la catégorie «développement moyen», selon le rapport du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) 2019 , lancé lundi (09) en Colombie.

Dans le document de 2018, la moyenne de l'Angola était de 0,581, soit 149 des 189 pays et territoires considérés, plaçant le pays sous la moyenne de 0,634 pour le groupe de développement humain moyen.

Cependant, lorsque l'IDH de l'Angola est actualisé pour la valeur de l'inégalité, l'IDH passe de 0,574 à 0,392 - une perte de 31,8% en raison de l'inégalité dans la distribution des indices de taille de l'IDH.

L'IDH est une mesure de développement d'un pays qui évalue non seulement les aspects économiques mais aussi sociaux, étant donné que ce n'est pas seulement l'économie qui mesure l'avancement d'une population.

Il sert également de mesure pour évaluer les progrès à long terme des trois dimensions fondamentales du développement humain: une vie longue et saine, l'accès au savoir et un niveau de vie décent.

Le HDR 2019 comprend également l'indice de développement du genre, qui montre que la valeur de l'IDH féminin pour l'Angola est de 0,546 contre 0,605 pour les hommes.

À noter en Angola, la publication de nouvelles données sur le développement par l'Institut national de la statistique (INE), après la finalisation du RDH 2019, la présentation du rapport sur la pauvreté multidimensionnelle des municipalités d'Angola et le lancement du rapport final de l'Enquête sur les dépenses, les revenus et l'emploi en Angola (IDREA 2018-2019).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.