Algérie: Les comportements "irresponsables" contre des journalistes contraires à la liberté d'expression

Alger — L'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV) a dénoncé, mercredi dans un communiqué, certains comportements "irresponsables" contre des journalistes, dans l'exercice de leur fonction de service public d'information et certains bureaux de vote, affirmant que de tels comportements sont contraires aux principes de démocratie, de liberté d'expression et du Hirak populaire pacifique.

L'ARAV dénonce certains comportements irresponsables d'individus contre des journalistes dans l'exercice de leur fonction de service public d'information et certains bureaux de vote", a indiqué le communiqué, précisant que "ces comportements sont contraires aux principes de démocratie, de liberté d'expression et du Hirak populaire pacifique qui a donné au monde une image honorable sur la civilité et le civisme du peuple algérien".

Pour l'ARAV, cette élection présidentielle constitue "la meilleure et unique solution" pour faire sortir l'Algérie de la crise, estimant que "le scrutin du 12 décembre, comme réitéré lors de la campagne électorale et par les dirigeants de l'Etat et ses institutions, est la voie vers le changement escompté dans le cadre de l'instauration d'un Etat de droit dans la nouvelle Algérie, une Algérie indépendante et souveraine".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.