Sénégal: Majorité et opposition peuvent s'entendre, selon Samba Sy

Dakar — Les députés de la majorité et ceux de l'opposition peuvent s'entendre, a affirmé mercredi le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions, Samba Sy.

S'exprimant lors de l'examen du budget de son ministère, il a donné l'exemple de la décision des députés (majorité et opposition confondues) de choisir cinq intervenants pour la séance plénière.

Cette décision consensuelle est la preuve, selon lui, que la classe politique sénégalaise peut parler d'une seule et même voix.

"Vous avez décidé que cinq parmi vous prennent la parole . Ça montre que nous pouvons nous entendre (majorité et opposition)", a dit Samba Sy aux députés.

Longuement applaudi par les parlementaires pour "sa ponctualité, son sérieux et sa rigueur au travail", il a dit que si cela ne dépendait que de lui, ses compatriotes "devraient être regardants sur le facteur temps".

"Le temps qui est perdu, c'est de l'or que nous perdons. Personne ne devrait en être exonéré", a souligné le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions.

"Le dialogue est important. La paix sociale est importante", a-t-il dit aux députés qui ont adopté le projet de budget de son ministère, qui s'élève, pour l'exercice 2020, à trois milliards 601 millions 928 mille 220 francs CFA.

Ce budget est réparti entre plusieurs programmes dont celui de la "gouvernance du marché travail", qui bénéficie de deux milliards 404 millions 142 mille 992 francs CFA. Un montant de 264 millions 196 mille 992 francs est réservé au programme "pilotage, coordination et gestion administrative".

La séance plénière s'est déroulée en présence du ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.