Cote d'Ivoire: Adoption du budget 2020 au Sénat - Le basculement en mode budget-programme effectif

12 Décembre 2019

Après les députés, c'était au tour de la Commission des affaires économiques et financières (Caef) du Sénat d'approuver, à la majorité de ses membres, le budget 2020 d'un montant de 8.061 milliards F Cfa, soit une progression de 9,9% par rapport au budget de 2019.

Ce, à la suite de trois jours d'échanges intenses et de suspensions de séances, précisément dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 décembre 2019 à 4h05mn.

Structuré en 35 dotations et 149 programmes budgétaires, le projet de loi de finances portant budget de l'Etat pour l'exercice 2020, a obtenu le quitus des sénateurs par 12 voix pour, 2 contre et 2 abstentions.

Cette approbation, selon le ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, marque ainsi le basculement de la Côte d'Ivoire en mode budget-programmes.

« C'est un budget bâti pour permettre à la Côte d'Ivoire de poursuivre sa marche en avant et avoir suffisamment de ressources pour réaliser les investissements qu'il faut et apporter davantage d'appui à nos compatriotes les plus vulnérables », a indiqué le ministre Moussa Sanogo.

Tout en saluant les efforts déployés par ses collègues pour apporter le maximum de réponses aux préoccupations des sénateurs.

En effet, durant les trois journées, les ministères se sont succédé pour défendre leurs dotations budgétaires en vue d'accomplir leurs missions.

Ainsi, les 13 ministères partageant la mission « Développement des infrastructures et équipements collectifs » ont présenté, avec succès, la substance de leurs programmes respectifs pendant 8h.

Il en a été de même pour les missions « Production, développement industriel et commercial » et « Environnement, cadre de vie et protection de la nature » composés de 9 ministères.

A la fin de la session, le ministre Sanogo a noté avec satisfaction la convergence de vue entre l'exécutif et le législatif « sur les programmes qui lui ont été soumis, les dotations budgétaires prévus et les indicateurs pour apprécier la performance des différents ministères ».

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.