Soudan: Kiir, Daglo et Machar tiennent une réunion à Juba

Drapeau du Soudan.

Juba — Le président de la République du Soudan du Sud, Salva Kiir, le premier adjoint du Conseil de la souveraineté transitoire, le lieutenant-général Mohamed Hamdan Daglo, et le chef de l'opposition dans l'État du Soudan du Sud, D. Riek Machar, ont tenu mercredi une réunion tripartite au palais républicain à Juba.

La réunion a discuté de l'évolution du dossier de paix au Soudan du Sud au cours des 50 premiers jours.

Dans une déclaration à la presse après la réunion, le lieutenant-général Daglo a indiqué que le président du Conseil de la souveraineté, le lieutenant-général Al-Burhan, accordait une attention particulière à l'accord de paix au Soudan du Sud et avait donné des directives pour assurer le suivi de la mise en œuvre de cet accord.

Daglo a souligné que le Soudan et le Soudan du Sud sont confrontés à un défi majeur représenté par la réalisation de la paix sur leurs territoires, ajoutant que la paix représente un véritable test pour la volonté de la communauté internationale de soutenir la paix dans les deux pays.

Il a souligné l'absence de tout détenu politique ou prisonnier de guerre des mouvements de lutte armée au Soudan, appelant les médias à contribuer positivement au renforcement du processus de paix, indiquant que le peuple soudanais entendrait de bonnes nouvelles sur la question de la paix dans les prochains jours.

Le conseiller du président du Soudan du Sud, Tut Galwak, a affirmé l'engagement de l'État du Soudan du Sud à parrainer la mise en œuvre de l'accord de paix.

Il a exprimé les remerciements et l'appréciation du Soudan du Sud pour les efforts déployés par le gouvernement du Soudan pour réaliser la paix a son pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.