Madagascar: Plage de Libanona - Les natifs de Fort-Dauphin contre l'installation de la fibre optique

Des jeunes cadres natifs de fort-Dauphin sont montés au créneau hier pour dénoncer un projet d'un opérateur téléphonique local consistant à installer une fibre optique sous la plage de Libanona.

Regroupés au sein de l'association « Hoavignan'Anosy Miatriky », ces jeunes ont précisé qu'ils ne sont pas contre une quelconque action de développement de leur région, mais ils ont demandé à ce que cette plage considérée comme un patrimoine de la région ne soit pas détruite.

Ces natifs de Fort-Dauphin demandent alors à l'Etat d'annuler son contrat avec cet opérateur téléphonique et de déplacer le projet à un autre endroit du chef-lieu de la région d'Anosy. L'association « Hoavignan'Anosy Miatriky » a profité de sa rencontre avec la presse d'hier pour tirer la sonnette d'alarme sur l'insécurité grandissante dans la région d'Anosy.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.