Cameroun: Développement du grand Mbam - Des ordinateurs et médicaments offerts aux populations

C'était le 7 décembre 2019 par l'Association pour le développement du Mbam (ADM) à Ntui.

Ambiance de fête le 7 décembre dernier à Ntui dans le département du Mbam-et-Kim réggion du Centre. L'Association pour le développement du Mbam (ADM) a sorti le grand jeu. Dans un élan de solidarité, les membres de ce regroupement ont offert des produits pharmaceutiques et des outils informatiques aux populations des 14 arrondissements du Mbam-et-Kim et du Mbam-et-Inoubou.

C'était à l'occasion du lancement officiel de cette organisation qui a vu le jour en mai dernier et qui regroupe les fils et filles du grand Mbam (Mbam-et-Kim et du Kim-et-Inoubou). C'était en présence des autorités administratives des deux départements : Galim Ngong Iréné, préfet du Mbam-et-Kim et Absalom Monono Woloa, préfet du Mbam-et-Inoubou. L'élite de cette localité a également répondu massivement au rendez-vous. Pour le président de l'ADM, Bernard Beyokol, cette association vise avant toute chose à faire du grand Mbam « un paradis sur terre ».

Raison pour laquelle, dans un élan de solidarité pour répondre aux défis de développement des 14 arrondissements du Mbam-et-Kim et du Kim-et-Inoubou, les ressortissants de ces deux départements ont décidé d'unir leurs forces. « Parce qu'une seule main ne peut pas attacher un fagot de bois. Ayant pris conscience que l'Etat ne peut pas résoudre seul tous les problèmes d'un village, d'une commune ou même d'un département, il est apparu capital à tous au cours des quatre mois d'existence de l'ADM, que le plein épanouissement de l'homme est l'entraide, l'amour des autres. Surtout les démunis et la recherche permanente de l'excellence », a indiqué Bernard Beyokol.

C'est ainsi que les membres de cette association caritative qui se veut apolitique, laïque et à but non lucratif comptent dans sa feuille de route, soutenir trois projets prioritaires par arrondissement. Soit un total 42 projets d'envergure. A cette occasion, les préfets ont marqué leur engagement à soutenir les initiatives prises pour le développement du grand Mbam. James Onobiono, membre du Comité des sages de l'ADM, a quant à lui fait savoir que la première des motivations et objectifs de l'association est de regrouper les Mbamois afin de prendre leur destin en main et de mettre en œuvre des projets de développement qui auront un impact important dans cette région. Ce, en marge des actions qui sont prises et mises en œuvre par le gouvernement et les collectivités territoriales. « Car, très souvent nous attendons tout du gouvernement. Nous devons jouer notre partition et être des acteurs de notre développement », a conclu James Onobiono.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.