Angola: Le Japon mène une étude pour renforcer l'énergie dans le sud de l'Angola

Luanda — Le Japon, dans le cadre de la coopération avec l'Angola, mène depuis novembre, une étude de confirmation de sécurité pour permettre le financement du projet de renforcement du système de transport d'énergie dans le sud du pays, prévu pour 2021.

C'est ce qu'a informé mercredi, à Luanda, le chef de l'équipe, Yoshihino Miyamoto, lors d'une réunion avec le ministre de l'Action sociale, de la Famille et de la Promotion de la femme, Faustina Alves, et des membres de la Commission exécutive de déminage.Le but de cette étude est de confirmer les principes conformes à l'Assistance officielle de développement du Japon, l'état de contamination de la zone du projet.Selon le responsable, le gouvernement japonais a la responsabilité d'assurer la protection des personnes impliquées dans le projet.

Bien que cela ne l'indique pas, il a révélé qu'il existe déjà des sites où le déminage a déjà lieu.L'étude, qui porte sur la zone Namibe et Lubango, durera 12 mois et est en charge des techniciens japonais.Les experts analysent les études réalisées et transmettront les mêmes informations au Japon, représenté par la société Jica, et qu'après seulement que l'accord de prêt sera conclu en 2021.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.