Congo-Kinshasa: Albert Kawumbu interpelle à travers son ouvrage - La Société Civile appelée à reprendre son travail de conscientisation pour l'intérêt général

Politologue de son état, observateur international des élections et auteur de plusieurs publications scientifiques, Albert Kawumbu vient de publier un nouvel ouvrage principalement destiné aux acteurs de la Société civile notamment, aux hommes et femmes de bonne volonté qui voudraient travailler pour l'intérêt général de la RD. Congo afin de mener les actions allant dans le sens de l'amélioration des conditions de vie de la population congolaise.

Ce récit historique, souligne son auteur, se focalise sur l'évaluation de la première année d'alternance politique en République Démocratique du Congo dans la période allant de janvier à décembre 2019. C'est aussi le titre de son ouvrage. Au cours de cette année, estime-t-il, la démocratie a évolué plus concrètement et plus rapidement au pays avec la nouvelle ère du pouvoir du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi après les élections de décembre 2018.

Cet analyste politique a, en effet, laissé comprendre que cette période a semblé être la plus mouvementée du point de vue des résultats électoraux et du contentieux électoral, dès l'arrivée au pouvoir des anciens acteurs de l'Opposition radicale, l'UDPS, de la coalition avec les anciens acteurs de la Majorité présidentielle, PPRD, des divisions au sein des partis et groupements politiques pour ne citer que ceux-là. Aussi, explique-t-il, ce rythme caractéristique est dû aux propos de changement, aux calculs politiciens, aux déclarations parfois contradictoires, aux manifestations revendicatives des arriérés des salaires de part et d'autre, aux dépôts des mémorandums auprès de la Présidence et au gouvernement de la République.

Sans oublier, les tueries à l'Est du pays, les motions de défiance et destitutions des animateurs des provinces ainsi que les séminaires d'évaluation dans les groupements politiques pour se positionner à l'horizon de 2023. « L'homme congolais n'a pas à envier les mêmes scènes similaires dans d'autres Etats. Les intellectuels congolais établissent facilement des comparaisons sans raisons » a lâché Albert Kawumbu dans ce livre.

Une bonne gouvernance en 2019

Le 21 janvier 2019 en RD. Congo, faut-il encore le rappeler, avait eu lieu la passation démocratique du pouvoir, sans bain de sang ni cataclysme sociopolitique. D'après Albert Kawumbu, le 5ème Président de la République, Félix Tshisekedi, lors de son discours d'investiture au Palais de la nation devait mobiliser la population au travail pour concrétiser sa vision et son programme de développement du pays sur le terrain. Pour la bonne gouvernance, déclare l'auteur, le 5ème Président de la RD. Congo a commencé par mettre en place son propre cabinet et ses Conseillers notamment, le Collège juridique et administratif, le Collège politique, le Collège diplomatique, le Collège économie et finances, le Collège portefeuille pour ne citer que ceux-là. Fort de son cabinet, ajoute-t-il, le Président de la République a lancé les 100 jours dont les nombreuses réalisations à Kinshasa et en provinces. En outre, la gratuité de l'éducation de base a été lancée, malgré les réactions diverses pour son application effective sur toute l'étendue du pays.

Evaluation de la 1ère année d'alternance

A en croire l'écrivain Albert Kawumbu, l'année 2019 a été celle de la libération des prisonniers politiques et d'opinion. La journée internationale de la femme a été célébrée comme il se doit. Malgré le fait que l'anniversaire du 30 juin 1960, date de l'indépendance nationale n'a pas été célébrée. Dans son ouvrage, l'auteur parle également de retour des exilés politiques au pays par la grande porte. Tout en soulignant que la coalition FCC-CACH ait pris du temps à négocier pour la nomination du Premier ministre et son équipe gouvernementale.

Il a rappelé que cette année a été marquée par un lourd contentieux électoral à tous les niveaux du processus électoral, par ailleurs, les institutions nationales et provinciales ont été installées sur l'ensemble du territoire national. D'après lui, le Parlement fonctionne et le gouvernement a été investi par les parlementaires après, bien-entendu, la présentation du programment gouvernemental par le Chef du gouvernement lors d'un débat avec les élus du peuple.

Au terme de l'évaluation de la 1ère alternance, l'auteur revient sur le budget de 10 milliards de dollars américains qui a été adopté pour l'exercice 2020. Albert Kawumbu a fait savoir dans son ouvrage que l'année 2019 a été celle des voyages du Président de la République dans les provinces du pays pour vivre lui-même les réalités politiques, socioéconomiques et culturelles dans le cadre du testament laissé par son défunt père "le peuple d'abord" .

Dans le domaine diplomatique et de la coopération internationale, précise l'auteur, le Chef de l'Etat congolais a voyagé sur l'invitation officielle, en Afrique, en Asie, en Amérique, en Europe, surtout pour relancer avec les Etats amis de la RD. Congo et chercher les investisseurs pour le développement du pays. Cette année, affirme l'auteur du livre, est celle de la gratification de l'Eglise catholique congolaise par le Pape François 1er en créant ainsi un nouveau Cardinal, Son Eminence Fridolin Ambongo, intronisé au Vatican d'une manière officielle en présence du Président de la République, Félix Tshisekedi et des autres personnalités politiques de la RD. Congo. Aussi, 2019 a connu des revendications des arriérés des salaires que le gouvernement devait négocier avec les vaillants syndicalistes et payer. In globo, selon Albert Kawumbu l'année 2019 a laissé des traces indélébiles dans l'opinion publique à cause des conflits d'abord au sein des groupements politiques. Et puis au sein de la coalition au pouvoir FCC-CACH.

En gros, il convient de noter qu'outre l'introduction et la conclusion, cet ouvrage de 80 pages "comment évaluer la première année d'alternance politique en RD. Congo" compte 12 chapitres qui retracent essentiellement les prouesses de la première année d'alternance politique en République Démocratique du Congo dans la période allant de janvier à décembre 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.