Sénégal: Mbour - Les chauffeurs de bus "TATA" s'opposent à la mise en place d'une taxe municipale

Mbour — Les chauffeurs et transporteurs de bus "TATA" en activité à Mbour (ouest) ont immobilisé, mercredi, leurs véhicules, 43 au total, en guise de protestation contre la mise en place d'une taxe mensuelle de dix mille francs CFA par les autorités municipales de la capitale de la Petite-Côte.

"La mairie de Mbour a décidé que nous devons payer une taxe de 10 000 francs par mois. Au cours d'une rencontre avec le Préfet, nous avons proposé le paiement d'une somme unique au Trésor de Mbour à répartir entre les communes concernées par nos trajets ; une répartition à faire par le Conseil départemental.

Ce qui n'est pas encore fait", a expliqué Pierre Mbakhane Gomis, président du Collectif des quatre GIE du transport en commun.

"Et quelques mois après, la mairie de Ngaparou a délibéré à son tour pour demander 15 000 francs CFA par véhicule et par mois, soit un total de 25 000 francs", a déploré M. Gomis, ajoutant qu'ils ont envoyé aux deux conseils municipaux, avec ampliations au Préfet et aux autorités compétentes, une demande d'exonération de taxes.

Il a fait état de "nombreuses charges" à honorer par les transporteurs.

"Des négociations ont eu lieu mais elles n'ont abouti à rien. Aujourd'hui, on nous a envoyés la Police, le Trésor et des agents de la mairie pour occuper notre espace et nous demander des fiches pour la taxe municipale.

Je pense qu'il y a anticipation parce qu'on pouvait attendre. Ils ne l'ont pas fait et on a tout bonnement décidé d'immobiliser nos véhicules", dit-il.

El Hadj Gueye, président de la commission transport et mobilité urbaine, à la Commune de Mbour, a souligné que depuis plus d'un an les transporteurs "refusent de payer la taxe municipale fixée par une délibération du Conseil municipal en 2017.

"Malgré les rappels du maire et les réunions tenues, ils persistent sur leur position en refusant de payer la taxe municipale", a-t-il dénoncé, précisant que c'est le Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (CETUD) qui a proposé le paiement de cette taxe de 10 000 francs CFA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.