Congo-Brazzaville: Solidarité - L'Initiative Bondeko se préoccupe de la condition des défavorisés

L'organisation non gouvernementale a mené, le 11 décembre à Brazzaville, de porte-à-porte, un plaidoyer pour la prise en charge des veuves, orphelins et personnes du troisième âge sans ressources.

L'équipe de bénévoles de l'Initiative Bondeko a sillonné plusieurs quartiers et arrondissements de la ville capitale pour identifier les personnes séniles vulnérables et leurs besoins. Au terme de l'opération d'identification, elle leur fournira nourriture, vêtements et abris après des recouvrements auprès des bailleurs et de personnes généreuses.

L'organisation se dit motivée pour cette action parce que dans la société congolaise, les veuves, les orphelins et les personnes du troisième âge sont parfois rejetés par leur famille.

« Les mœurs de notre époque font que beaucoup de gens manquent de compassion. Ils s'intéressent de moins en moins au bien-être des autres et à celui de membres de leurs propres familles. Répondre aux besoins physiques, matériels et spirituels de ces êtres humains incarne un devoir sacré », a indiqué Evrad Mounda, président de l'Initiative Bondeko.

Outre l'action caritative, dans les départements de Brazzaville, Pointe-Noire, Pool et Niari, cette organisation, en collaboration avec deux cents leaders des églises, compte mener une campagne de sensibilisation des communautés à l'importance d'apporter secours aux personnes vulnérables.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.