Togo: Prix de consolation pour le vice champion de UNIR Affoh

12 Décembre 2019

Quand nous écrivions en titre quelques semaines plus tôt qu'il a été déposé trop précipitamment par les nouveaux actionnaires majoritaires, une réaction à la limite partisane parvenue à notre rédaction a voulu nous faire passer pour un oiseau de mauvaise augure.

Mais cette nomination également dans la précipitation comme pour calmer les ardeurs, mieux une sorte de malaise ou de colère montante, vient nous remettre en scelle.

Celui qui a voulu faire croire à tous que c'est du fait de sa retraite qu'il quittait les affaires à Togocom, le revoilà ministre des Enseignements primaire et secondaire.

Qui finalement trompe qui ? Pourquoi n'a-t-il pas dit à celui qui le nommait qu'ils est en retraite et donc qu'il refuse d'être nommé et entend jouir pleinement de sa retraite ?

Ce ne sont que des interrogations qui jettent un peu plus de lumière sur les arguments avancés pour justifier son éviction de la tête de Togocom.

En tout cas, à compter de cette nuit et àlors qu'on est à deux mois d'un nouveau scrutin présidentiel, le vice-champion de UNIR, parti au pouvoir, Atcha-Dédji Affoh est nommé ministre des Enseignements primaire et secondaire.

Ce que d'aucuns ont vite fait à peine la nomination rendue publique, ont qualifié de prix de consolation pour celui qui après Togocele, était depuis quelques années, était parvenu à la tête de la holding Togocom regroupant Togocel et Togo Telecom, avant son éviction fin novembre dernier, alors que d'autres encore parlent de nomination hautement politique. En tout cas, à chacun ses éléments d'appréciation.

"Vice-président UNIR, Affoh Atcha-Dédji a fait son entrée pour une première fois dans un gouvernement au Togo en ce mercredi 12 décembre 2019. Né en 1959à Kri-Kri au Nord Togo, Atcha-Dédji, a fait une longue carrière dans la télécommunication.

Il a été de longue année directeur de l'opérateur public Togocel, avant d'être nommé directeur général de Togocom, la holding regroupant Togotélécom et Togocel", c'est ce qu'écrivait de lui nos confrères de 24heureinfo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.