Afrique: Conférence économique africaine 2019 - Les acteurs appellent le public à jouer pleinement son rôle

Le secteur public africain qui s'occupe en grande partie du fonctionnement dans le continent est appelé à jouer pleinement son rôle. Cet appel a été lancé lors de la première session plénière de la conférence économique africaine en Égypte.

Le professeur Haroon Bhorat de l'université du Cap Town qui participait à cet événement n'a pas fait dans la langue de bois. « Le problème est que le secteur public s'empare d'environ 60% du fonctionnement dans le continent africain. Il doit en revanche jouer pleinement son rôle », plaide l'universitaire.

Il souligne également la nécessité de reformuler la combinaison des secteurs capables de générer des emplois, notant que l'agriculture et l'agro-industrie devraient garantir des emplois bien rémunérés.

« L'industrie doit augmenter sa part dans la croissance économique, étant donné son potentiel plus élevé à offrir des emplois décents », note-t-on dans le communiqué de la Banque africaine de développement(Bad).

Par ailleurs, la directrice du Département des politiques macroéconomiques, des prévisions et de la recherche de la Bad, estime que « le continent africain a réussi au cours des dernières années, à réaliser un taux de croissance de 4% qui est relativement élevé, mais non répercuté sur le marché du travail ».

Hanan Morsy soutient dans la foulée que le secteur privé doit jouer un rôle plus efficace pour dynamiser le marché du travail avant de confier enfin que les emplois offerts demeurent limités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.