Afrique: Situation économique - «37,7% des employés dans le continent survivent avec une rémunération insignifiante»

Les animateurs du panel à l'occasion de la première session plénière de la conférence économique africaine 2019 qui s'est tenue en Égypte ont tiré la sonnette d'alarme quant aux chiffres inquiétants du chômage et l'exigence de réformer l'offre de formation et le marché du travail

En effet, les experts qui se sont réunis autour d'un panel à Charm el-Cheikh(Égypte) ont indiqué que « réformer l'offre de formation et le marché du travail» est plus qu'une nécessité pour, arguent-ils, « offrir plus d'opportunités aux jeunes africains ».

Car, soutiennent-ils, les chiffres du chômage en Afrique, ainsi que la faible capacité des économies africaines à offrir des emplois sont alarmants. Par conséquent, relèvent les participants, il faut identifier les besoins du marché du travail et restructurer les économies africaines.

En fait, « le taux de chômage en Afrique s'élève à 11,9%. Pis, 37,7% des personnes disposant d'un emploi dans le continent africain, survivent avec une rémunération insignifiante », argue Haroon Bhorat, professeur d'économie et directeur de l'unité de recherches sur les politiques de développement à l'université de Cape Town.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.