Congo-Kinshasa: La police MONUSCO appuie un nouveau plan de réforme de la police nationale congolaise

communiqué de presse

La République Démocratique du Congo s'est dotée d'un nouveau Plan d'Action Quinquennal 2020-2024 (PAQ 2) pour la réforme de la Police Nationale Congolaise. L'atelier de validation de ce plan a eu lieu à Kinshasa du 11 au 12 décembre 2019, avec l'appui technique et financier de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO).

Les travaux de cet atelier ont été clôturés ce 12 décembre, par le Vice-Premier ministre, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité et des Affaires coutumières, Gilbert Kankonde.

Le plan d'action quinquennal (PAQ2-2020-2024) est un document rédigé par le secrétariat exécutif du comité de suivi de la réforme de la Police nationale congolaise (SECSRP), avec l'appui technique de la MONUSCO, à travers sa composante Police (UNPOL) et les partenaires techniques et financiers de la RDC. Le plan offre un cadre d'actions étalé sur cinq ans, pour les projets de la réforme à entreprendre par les acteurs nationaux et internationaux dans le but de professionnaliser la Police congolaise et lui permettre de remplir ses missions régaliennes.

La validation de ce plan va permettre ainsi au processus de la réforme d'avancer vers l'atteinte des objectifs stratégiques dévolues à la Police Nationale Congolaise. Selon le secrétaire Exécutif du comité de suivi de la réforme de la Police nationale congolaise (CSRP), le Général Michel Elesse, le PAQ 2 est un projet réaliste qui s'articule autour de 3 stratégies, notamment le renforcement du cadre institutionnel, de la professionnalisation de la Police et de la redevabilité des services de Police.

Le Colonel Daher WAISS, représentant le Chef de la composante Police de la MONUSCO a souligné que le PAQ 2 est le fruit des efforts conjoints consentis par des experts de la PNC, des cadres de l'administration congolaise, de la MONUSCO, de la société civile et des partenaires techniques et financiers. Il estime que la mise en œuvre effective du PAQ 2 permettra à n'en point douter, de faire de la PNC un service efficace au bénéfice de la population.

Le PAQ 2 succède au premier plan d'action de la réforme de la Police qui couvrait la période de 2012-2016 (PAQ 1). Entre 2017et 2018 il avait fait l'objet d'une évaluation qui permis de dégager certaines leçons apprises sur la base desquelles le PAQ2 est élaboré. Selon des experts, le PAQ 1 était très ambitieux et seulement 21% des activités planifiées avaient été exécutées. Les formations initiales, les infrastructures et leurs équipements, l'amélioration des salaires des policiers, le financement de la retraite des policiers pour la rajeunir, sont parmi les grands projets non réalisés. Le principal défi qui a entravé la mise en œuvre totale de ce plan était le manque de budget, estiment les experts.

Des partenaires clés du système des Nations Unies au Congo à savoir le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Bureau Conjoint des Nations Unies aux droits de l'Homme (BCNUDH), l'Organisation Internationale des Migrations (OIM), et d'autres partenaires financiers comme L'Union européenne, la JICA (Coopération Japonaise), DFID (Coopération Britannique), GIZ (Coopération Allemande), entre autres, soutiennent ce plan de réforme de la Police Nationale Congolaise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.