Congo-Kinshasa: Thierry Lion - « Notre mission est de protéger la population civile - malheureusement, on ne peut pas être présent partout et derrière tout le monde »

communiqué de presse

Bunia, le 12 décembre 2019 - Le Commandant intérimaire de la Force de la Mission de l'ONU en RDC, MONUSCO, le général Thierry Lion, est arrivé ce 12 décembre à Bunia, pour sa première visite de familiarisation avec les troupes du Secteur Nord de la Force onusienne, dont le siège est basé à dans la capitale de l'Ituri.

A son arrivée, le patron ad intérim des Casques bleus de la MONUSCO a affirmé à la presse qu'il s'agissait aussi d'une « visite de découverte, puisque jusqu'à présent, je n'avais pas pu visiter encore la partie nord de notre secteur d'opérations ».

Actualité oblige, le Général Lion n'a pas manqué de dire un mot sur les affirmations de certaines populations de Beni, Butembo et du Nord-Kivu qui soutiennent que « la MONUSCO ne fait rien » pour les protéger contre les groupes armés et l'insécurité : « Si la population considère que la MONUSCO n'est pas encore présente ou ne répond pas suffisamment à la sécurité de façon générale, nous allons redéployer nos efforts sans aucun problème.

Notre mission est bien de protéger la population civile, nous essayons de le faire ; évidement nous sommes entre le Nord et le Sud-Kivu, vous le savez bien, on essaie de répondre à l'ensemble des crises. Malheureusement, on ne peut pas être toujours présent et derrière tout le monde et c'est la raison pour laquelle on a vraiment besoin du soutien de la population pour nous aider, là encore, à nous dire quand il y a des menaces qui sont prévisibles de façon à ce qu'on puisse anticiper ».

Au sujet de l'insécurité à Biakato dans le Territoire de Mambasa où le personnel des équipes de riposte contre la maladie à virus Ebola est régulièrement la cible des attaques de groupes armés, le Général Lion a indiqué que « pour le moment, un grand nombre de réunions stratégiques sont en cours, justement pour revoir notre positionnement global de façon à mieux répondre à ces aspects sécuritaires et pour éviter que les spoilers attaquent encore ces Centres de Traitement et de vaccination, avec les conséquences absolument dramatiques que nous connaissons ».

Enfin, le Commandant de la Force ad intérim de la MONUSCO a salué les efforts de pacification en cours en Ituri où « la dynamique actuelle est que des gens acceptent maintenant de se parler et c'est ҫa qui est important. Le rôle de la Force dans ce cadre-là est tout simplement pour permettre ce dialogue politique, puisqu'il n'y a pas en l'occurrence de solution militaire nulle part ».

Le Commandant intérimaire de la Force de la MONUSCO s'est entretenu avec les autorités politico-militaires de l'Ituri, notamment le Gouverneur de Province ad intérim et le commandement des FARDC.

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.