Sénégal: L'USAID exhorte le secteur privé à s'impliquer dans l'eau et l'assainissement

Dakar — Le directeur de l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) au Sénégal, Peter Trenchard, a souligné jeudi la nécessité d'une forte implication du secteur privé dans l'approvisionnement en eau des populations et leur accès à l'assainissement.

"L'approvisionnement en eau et l'assainissement ne doivent pas relever de la seule responsabilité des pouvoirs publics. Il est également nécessaire que le secteur privé y joue un rôle de premier plan", a dit M. Trenchard.

Il intervenait à la célébration de la Journée de l'investissement en eau, assainissement et hygiène, à l'initiative de l'USAID et du Fonds souverain d'investissements stratégiques du Sénégal (FONSIS).

Des spécialistes et des acteurs du secteur de l'eau et de l'assainissement ont pris part à cette rencontre, dont le but était de créer un cadre de discussion entre les partenaires financiers du gouvernement sénégalais et les prestataires de services, pour parler des défis et opportunités d'investissement dans ce secteur.

Pour le directeur de l'USAID, les banques doivent jouer leur partition en accordant des prêts, et les entrepreneurs, eux, doivent flairer les opportunités d'investissement.

Le directeur de l'Office national de l'assainissement du Sénégal, Lassana Gagny Sakho, soutient qu"'aucun pays "ne peut se développer sans le secteur privé". "Il faut créer des champions, c'est-à-dire accompagner nos petites et moyennes entreprises", a-t-il proposé.

"Tant que nous n'arriverons pas à transformer l'assainissement en un secteur de marché fort, il sera difficile d'atteindre les objectifs de développement durable", a souligné M. Sakho.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.