Angola: Le Président de la République invité à visiter le Brésil

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a reçu jeudi, à Luanda, une invitation de son homologue du Brésil, Jair Bolsonaro, à visiter ce pays d'Amérique du Sud, à une date qui sera fixée par voie diplomatique.

L'annonce a été faite à la presse par le ministre brésilien des Relations extérieures, Ernesto Fraga Araújo, au terme de l'audience que lui a accordée le Chef de l'Etat angolais.

Ernesto Fraga Araújo a déclaré que la missive abordait également le renforcement des relations d'amitié et de coopération entre les deux États.

"Nous avons parlé des perspectives et du contenu de cette relation à long terme, mais elle est sur le point d'être restructurée et de passer à un niveau supérieur, en fonction des priorités de deux pays", a précisé le dirigeant brésilien.

Il a encore fait savoir que le gouvernement de son pays continuerait de participer au processus de développement et de croissance de l'Angola, en particulier avec des investissements liés au secteur privé.

Selon Ernesto Fraga Araújo, le moment a également permis d'analyser l'état de la coopération dans les domaines de la sécurité, de la lutte contre la criminalité et le trafic de drogue, ainsi que des questions brûlantes du continent africain et sud-américain, liées aux secteurs politique, économique et social.

Le ministre brésilien a entamé mercredi une visite officielle en Angola, dans le cadre du raffermissement de la coopération entre les deux nations.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.