Angola: Le pays élimine sa dette envers le Brésil

Luanda — La dette de 589 millions de dollars que l'Angola avait envers la République fédérative du Brésil a déjà été éliminée, a annoncé jeudi le ministère des Finances (Minfin).

Dans un communiqué parvenu à l'Angop, le Minfin informe qu'après plusieurs mois de négociations avec le Brésil et dans le cadre de sa stratégie de désendettement à moyen terme, a décidé de rembourser par anticipation la dette.

Le Minifin considère également que l'élimination de cette dette s'inscrit dans la volonté de l'Exécutif de réduire les lignes actuelles de financement avec une garantie de ressources minérales, notamment le pétrole, privilégiant l'émission de dette souveraine directement sur les marchés internationaux et la négociation de prêts avec les organisations multilatérales, de manière la plus transparent et potentiellement moins coûteux.

Le paiement anticipé, selon le document, permettra la libération de 20 000 barils de pétrole par jour, ce qui, au prix budgété de 55 USD le baril, se traduira par des flux de trésorerie d'environ 401,5 millions de dollars par an, ce qui représente une augmentation de la trésorerie de 1,606 million de dollars d'ici 2024 - date d'échéance initiale du financement.

Il s'agit d'une mesure de gestion de politique macroéconomique qui permet au pays d'économiser des ressources qui peuvent être affectées à d'autres dépenses et de maintenir l'objectif de viabilité de la dette publique, ainsi que de libérer des livraisons de pétrole à l'industrie pétrochimique, garantissant ainsi la création d'emplois et de richesses dans notre pays.

La dette publique de l'Angola est évaluée à 61% du produit intérieur brut (PIB). L'Angola est actuellement endetté envers la Chine, principal créancier, suivie de la Grande-Bretagne, de l'Espagne, d'Israël et des États-Unis.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.