Burkina Faso: Faso Foot 15e journée - KOZAF compte enchainer avec une 3e victoire consécutive

12 Décembre 2019

Demain, samedi 14 décembre à Ziniaré l'AS-SONABEL espère mettre fin à une série de six matchs sans victoire face à KOZAF. La 15e journée du Faso foot connaîtra également l'opposition RCK#EFO. Les représentants de ces clubs ont échangé, jeudi 12 décembre 2019 à Ouagadougou, avec les journalistes sur ces matchs à venir.

Même avec un pincement au cœur, c'est en compétiteur que Mousso Ouédraogo préfère vivre la situation actuelle de l'AS- SONABEL faite de six matchs d'affilée sans victoire. «Au football, il y a des moments difficiles comme ceux-ci, mais il faut l'accepter. J'attends impatiemment le mercato pour me remettre les idées en place en vue d'une bonne phase retour », a déclaré le coach des Electriciens.

Demain, samedi 14 décembre pour le compte de la 15e journée face à KOZAF, avec beaucoup plus de chance le «Mourinho» national croit pouvoir revenir de Ziniaré avec les trois points.

Car selon lui, les derniers matchs perdus par ses poulains l'ont été sur des «petits» détails malheureux. Il n'y a donc pas lieu de faire une focalisation sur le présent match contre KOZAF. «

Ce sera un match d'un haut niveau car l'adversaire a une force individuelle remarquable avec un collectif beaucoup plus huilé et qui use énormément des flancs. La différence se fera sans doute dans le psychique», a souligné Mousso Ouédraogo.

Quant aux similitudes dans le jeu avec l'adversaire, le technicien pense qu'elles peuvent être un avantage pour lui et ses hommes. KOZAF, elle, portée par l'euphorie des deux dernières victoires respectivement contre l'ASFA-Y et Rahimo FC va rester dans la même logique, aux dires de son maître à penser Jean Jaurès Baïa.

La concentration sur l'objectif est le mot d'ordre. «Nous allons essayer d'aller les chercher dans les 15 premières minutes en utilisant les espaces pour voir ce que ça va donner», a affirmé le coach.

Et même s'il ne sera pas sur le banc, Baïa a dit avoir confiance aussi bien à ses adjoints qu'à ses joueurs pour rester prudents face à une équipe qui a du répondant physiquement. « On vient pour gagner, SONABEL aussi.

Nous verrons ce que ça va donner », a ajouté le représentant des joueurs Dimitri Koudéouyi. Blessures obliges, l'entraîneur de l'EFO Amadou Sampo devra faire avec un effectif diminué de sept joueurs dimanche dans le duel qui l'opposera à Drissa Malo Traoré du RCK. C'est cette inconstance qui, selon lui, expliquerait les résultats du moment de l'équipe.

Mais il nourrit l'espoir qu'avec la victoire de la dernière journée, le déclic est là pour une nouvelle confiance. Face à un concurrent qu'est le RCK il faudra, surtout, a-t-il insisté, de la vigilance pour éviter le piège, celui de croire que le match sera facile.

Pour son adversaire, il suffit de croire en ses chances et c'est ce que les Faucons vont faire. « L'équipe est en train de revenir pour retrouver ses marques. Seulement nous avons un problème d'attaquant et nous comptons profiter du mercato pour régler ce souci », a noté Drissa Malo Traoré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.