Congo-Brazzaville: Préservation de la faune - Laetitia Coffano toutes griffes dehors !

La Française défend bec et ongles la protection des animaux au Congo mais pas que. Elle récupère aussi les chiens sans colliers, lance des avis de recherche...

Ils s'appellent Cookie et Kira, ont 10 et 11 ans et viennent d'être abandonnés à Pointe-Noire. Non, ce ne sont pas des enfants mais deux adorables chiens cocker américains. Comme à chaque chien ou chat abandonné, ou encore porté disparu, les appels de détresse n'ont qu'une seule voix dans la ville océane, celle de la Française Laeticia Coffano. Outre la direction d'Animal center, disposant d'un cabinet vétérinaire et véritable paradis pour les animaux domestiques, elle milite également pour Animal rights, une association qui oeuvre pour la protection des animaux et qui compte près de cinq cent mille membres sur son groupe facebook. Les animaux sont le « cheval de bataille » de la belle et jolie jeune femme dont la blondeur des cheveux pourrait rappeler celle de la célébrissime Brigitte Bardot, star mondiale du cinéma des années 1960, qui lutta par la suite contre le massacre des animaux et commerce de la fourrure, luttant encore contre la chasse aux phoques ou à la baleine.

« Une vie de chien au Congo »

A travers ses réseaux sociaux, Laetitia, qui depuis quinze ans a fait du Congo sa terre d'adoption, se veut également le relais de la défense des animaux, n'hésitant jamais à partager articles ou vidéos des figures emblématiques partageant sa cause. Ainsi rend-elle hommage à la primatologue américaine, Dian Fossey [Sauvegarde des gorilles], décédée au cœur des montagnes des Virangua, au Rwanda, ou au Sud Africain Wayne Lotter, sauveur d'éléphants, assassiné en Tanzanie. Pour ce qui est du Congo, elle s'indigne de la récente détention illégale d'un mandrill par un militaire à Ouesso, se montre solidaire de l'association Renatura qui lutte pour le braconnage des tortues marines. Dénoncer, sensibiliser, informer, agir, Laetitia n'hésite jamais devant l'ampleur de la tâche. Véritable amie des bêtes, elle hésite encore moins à pousser ses « coups de gueules » face à certains actes, hélas courants au pays, de maltraitance des animaux. Car qu'il soit volé et parfois vendu au contre rail près du centre-ville de Pointe Noire, qu'il soit attaché une vie entière au bout d'une chaîne ou enfermé dans une cage, qu'il soit errant et cible de jets de pierres, mal nourri dans les parcelles ou ailleurs, le premier animal de compagnie et fidèle à l'homme vit le plus souvent une véritable « vie de chien » ! De quoi dépasser parfois les limites de la tolérance de Laetitia qui se dit épuisée des humains.

« Animalia Center va fêter ses 10 ans »

Ponténégrins et Ponténgrines, qui nourrissent un peu plus d'affection et de considération pour nos amis à quatre pattes, savent qu'ils peuvent toujours compter sur les précieux conseils de Laetitia qui apporte en une expertise à chaque problème posé. Pour ces raisons, Animalia Center, qui fêtera ses 10 ans en 2020, est le centre de toutes les attentions qu'il est nécessaire de porter à un animal. Laetitia Coffano pourrait faire sienne cette magnifique chanson de Francis Cabrel « La Corrida », dénonçant dans un autre registre les barbaries et la mise à mort infligées aux taureaux lors des corridas pratiquées essentiellement en Espagne, au Portugal et dans le sud de la France. « Est ce que ce monde est sérieux ? » conclut le chanteur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.