Congo-Brazzaville: Journée mondiale de l'environnement - L'édition 2020 mettra l'accent sur la biodiversité

L'événement, un moment phare des Nations unies pour la promotion de la sensibilisation et de l'action en faveur de l'environnement à l'échelle mondiale, a lieu chaque année le 5 juin. Au fil des ans, il est devenu la plus grande plate-forme mondiale de sensibilisation du public à la protection de l'environnement, célébré par des millions de personnes dans plus de cent pays.

A la veille d'une année cruciale pour la prise de décisions en matière de politiques environnementales, l'Allemagne, le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) et la Colombie ont annoncé que cette dernière accueillera la Journée mondiale de l'environnement 2020, en partenariat avec l'Allemagne. L'accent sera mis sur la question de la biodiversité.

Ricardo Lozano, ministre colombien de l'Environnement et du développement durable ; Jochen Flasbarth, secrétaire d'État allemand à l'Environnement ; et Inger Andersen, directrice exécutive du Pnue, ont fait tous les trois cette annonce en marge de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP25) à Madrid, en Espagne. Ils ont souligné que le problème de la biodiversité était au cœur de l'actualité : un million d'espèces végétales et animales en voie de disparition, il n'y a donc jamais eu de moment plus important pour se concentrer sur la question de la biodiversité. « 2020 est une année sous le signe de l'urgence, de l'ambition et de l'action pour faire face à la crise à laquelle la nature est confrontée ; c'est aussi l'occasion d'intégrer pleinement les solutions fondées sur la nature dans l'action mondiale pour le climat », a déclaré Inger Andersen, directrice exécutive du Pnue. « Chaque année, la Journée mondiale de l'environnement se révèle être une plate-forme puissante pour accélérer, amplifier l'action et engager les personnes, les communautés et les gouvernements du monde entier à prendre des mesures pour relever les défis environnementaux critiques auxquels la planète est confrontée », a-t-elle ajouté.

Une année décisive

2020 est une année cruciale pour les engagements des nations en matière de préservation et de restauration de la biodiversité, la Chine accueillant à Kunming la quinzième réunion de la Conférence des Parties (COP15) à la Convention des Nations unies sur la diversité biologique. L'année prochaine sera également l'occasion d'accélérer la mise en œuvre de la décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes (2021-2030), qui vise à intensifier massivement la restauration des écosystèmes dégradés et détruits pour lutter contre la crise climatique et améliorer la sécurité alimentaire, l'approvisionnement en eau et la biodiversité.

Reconnue comme l'un des pays les plus divers au monde et abritant près de 10 % de la biodiversité de la planète, la Colombie se classe au premier rang pour la diversité des espèces d'oiseaux et d'orchidées et au deuxième rang pour ses plantes, papillons, poissons d'eau douce et amphibiens. Le pays possède plusieurs zones de grande diversité biologique dans les écosystèmes andins, dont une grande variété d'espèces endémiques. La Colombie abrite également une partie de la forêt amazonienne et les écosystèmes humides de la zone biogéographique du Chocó.

Selon un rapport historique publié cette année par la plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques, les tendances négatives actuelles de la biodiversité et des écosystèmes devraient compromettre l'atteinte de 80 % des Objectifs de développement durable (ODD) en matière de pauvreté, faim, santé, consommation et production durables, eau, villes, climat, océans et terres.

Rappelons que la Journée mondiale de l'environnement est la principale plate-forme dont disposent les Nations unies pour encourager la sensibilisation et l'action en faveur de l'environnement à l'échelle mondiale. Organisée chaque année depuis 1974, celle-ci est également devenue un moyen vital pour promouvoir les progrès dans les dimensions environnementales des ODD. Sous la houlette du Pnue, plus de cent cinquante pays y participent chaque année. De grandes entreprises, des organisations non gouvernementales, des communautés, des gouvernements et des célébrités du monde entier adoptent la marque de la Journée mondiale de l'environnement pour défendre des causes environnementales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.